Facebook
Suivez-nous sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Suivez-nous sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Suivez-nous sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Partager
Partager l'URL
Facebook
Partager l'URL sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager l'URL sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager l'URL sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager l'URL par mail
AccueilPanneauFAQRechercherS'enregistrerConnexion
PEUPLE VERT#FORUM PEUPLE VERT
Retour à l'accueil
HISTOIRECLUBSAISONDISPOSITIFSPEUPLE VERT
HISTOIRE

PalmarèsÉpopée de 1976Matchs
Revivre tous les matchs de l'ASSE depuis sa création
EntraîneursPrésidentsRivalitésAffaires
Quelques sujets
Manufrance
Épopée de 1976
Championnat de 1976
Épopée de 1976
Championnat d'Europe de 1976
Épopée de 1976
Quelques sujets
Présentation du club
Présentation
Présentation du stade
Stade Geoffroy-Guichard
Présentation du centre de L'Étrat
Centre de L'Étrat
SAISON

ActualitéSondagesMatchs
Pronostics et analyses des matchs toutes compétitions
Championnat des pelousesChampionnat des tribunesDivers
Toutes les discussions qui ne rentrent dans aucune section
Quelques sujets
Réagir à un article
Actualité
Calendrier, résultats et classement
Matchs
Championnat des pronostics
Matchs
Quelques sujets
[2009 - 2017] Dispositif retour sur l'ère Galtier
Dispositifs
[2016 - 2017] Dispositif Coupe de France
Dispositifs
[2016 - 2017] Dispositif Europa League
Dispositifs
Quelques sujets
Qui sommes-nous ?
Présentations (et anniversaires)
Présentation du forum et du staff
Fonctionnement
Présentations (et anniversaires)
Indispensable pour vos débuts sur le forum :
termes utilisés, étapes à réaliser et réponses
à vos questions
Newsletters
Annonces
Mon parcours
Je totalise 5 messages minimum
Rang obtenu : "Membre Premium"
Avec ce rang :
- Je peux poster des messages
- Je peux accéder aux sections réservées aux "Membres Premium"

Je me présente
Rang obtenu : "Membre présenté"
Avec ce rang :
- Je peux poster des messages
- Je ne peux pas accéder aux sections réservées aux "Membres Premium"

Je me connecte
Rang obtenu : "Membre non présenté"
Avec ce rang :
- Je peux poster mon message de présentation
- Je ne peux pas poster d'autres messages
- Je ne peux pas accéder aux sections réservées aux "Membres Premium"

Je m'inscris
JavaScript est désactivé sur votre navigateur. Pour rendre votre visite sur le forum des plus confortables, merci d'activer JavaScript
L'hébergeur des images rencontre actuellement un dysfonctionnement
Vous avez reçu un message privé sur votre messagerie
Vous êtes désormais connecté(e)
Vous êtes désormais déconnecté(e)
Bienvenue sur le forum Peuple Vert
Le forum préféré des Stéphanois?
En savoir plus
Peuple Vert : 5 ans
[ ENTRER POUR (RE)DÉCOUVRIR LE FORUM ]

Le forum Peuple Vert réalise actuellement une vaste campagne de publicité par flyers
À CONSULTER
Problème
Un problème avec les serveurs de l'hébergeur peut faire apparaître des messages d'erreur.
Actualisez la page lorsque des messages d'erreur apparaissent
Qui sommes-nous ?
Présentation du forum et du staff
Fonctionnement
Indispensable pour vos débuts sur le forum : termes utilisés,
étapes à réaliser et réponses à vos questions
Rechercher
Faire une recherche dans
les messages postés

Section " :: Peuple Vert > Archives ::  > Saison 2012-2013 ::  > Réaction aux articles"
Sujet "Bilan de la saison 2012-2013"
Bilan de la saison 2012-2013
07062013
Descendre sur ce message
Dans son dernier numéro, consacré au bilan de la saison stéphanoise, But! Saint-Étienne énumère les tops et les flops de la saison. Voici les bonnes choses à retenir de cette saison 2012-2013.


Les tops de la saison

1. LA VICTOIRE EN COUPE DE LA LIGUE
Trente-deux ans après, l’ASSE est enfin parvenue à remporter un nouveau titre. En éliminant Lorient, Sochaux, Paris et Lille avant de disposer de Rennes en finale, les Verts ont fait un parcours remarquable, même s’ils ont dû avoir recourt à trois reprises aux tirs au but. En finale, les hommes de Galtier ont été à la hauteur de l’événement, à commencer par Brandao, qui a confirmé son statut de “Monsieur Coupe de la Ligue” en inscrivant le but de la victoire. Un titre dignement fêté par le peuple vert, au Stade de France puis dans les rues de Saint-Étienne, le lendemain.

2. AUBAMEYANG - BRANDAO
Depuis Alex - Aloisio, on n’avait plus connu un duo d’attaque aussi prolifique. A eux deux, Pierre-Emerick Aubameyang et Brandao ont inscrit 30 buts cette saison en L1 : 19 pour le Gabonais et 11 pour le Brésilien. Le premier a confirmé sa saison précédente, le second, longtemps invaincu, a été un renfort de premier plan.

3. PERRIN
Loïc Perrin en défense centrale, il fallait y penser. Le pari n’était pas gagné. Lors des matchs de préparation, le capitaine des Verts avait même été inquiétant. Mais tout au long de la saison, Perrin a été impérial. Enfin épargné par la blessure (32 matchs, 2 buts), l’enfant de Périgneux a étalé toute sa classe. Impressionnant.

4. GALTIER
Un recrutement réussi, un coaching souvent gagnant, un jeu offensif, Christophe Galtier a montré cette saison qu’il était plus qu’un meneur d’hommes. En menant l’ASSE à la victoire en Coupe de la Ligue et à la 5e place du championnat, le coach stéphanois a mérité son trophée de meilleur entraîneur de l’année. Et sa prolongation de contrat.

5. BAYAL
On le croyait fini pour le haut niveau. Après une saison dernière passée à galérer entre le “loft” de l’ASSE et le banc de Nancy, Moustapha Bayal est revenu de nulle part. Le défenseur sénégalais a d’abord accepté de baisser considérablement son salaire (en échange d’une prolongation de contrat), et lorsque Galtier s’est décidé à le relancer, au Parc des Princes, il a su saisir sa chance. Sa saison s’est moins bien finie, Zouma lui ayant été préféré depuis une “boulette” contre Paris, mais le retour au premier plan du colosse a forcé l’admiration. Un vrai retour d’enfer !
ChaudronAdministrateur

Partager cet article :Facebook
Partager cet article sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager cet article sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager cet article sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager cet article par mail


FélinAdministrateur
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google +
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
le Ven 7 Juin 2013 - 10:51
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 4914
Récompenses :
Administrateur
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Les tops de la saison 2012-2013 :

Le top fut assurément la victoire en Coupe de la Ligue au Stade de France devant 80 000 spectateurs en transes et plusieurs millions de français qui attendaient un nouveau titre de l’ASSE après 32 ans d’attente. Mais il faut savoir observer au-delà de ce titre. Grâce à qui, à quoi doit-on de savourer ce titre et cette magnifique saison, la plus belle et la plus convaincante depuis des années ? Ce n’est pas la réussite d’un seul homme, même si l’on y reviendra, mais de l’ensemble d’un staff. d’un groupe d’hommes partageant des valeurs humaines et des objectifs sportifs.

Le top cette saison fut Aubame, auteur de 19 buts en L1 et deux passes décisives qui fut à l’origine des très bons résultats de l’ASSE. Cette saison, l’attaquant gabonais a explosé les records ! Meilleur buteur de l’équipe depuis tant d’années…(Aubame a battu le dernier record de Patrice Garande datant de 1988, 17 buts). Il a été le poumon de l’attaque Verte et son baromètre. Quand Pierre-Emerick est dans un bon jour, les Verts sont irrésistibles mais lorsqu’il est dans le dur, c’est toute l’équipe qui doute et qui peine. C’est arrivé en Janvier et en Mai avec de longues minutes sans marquer. L’inquiétude fut balayée lors du match face à Ajaccio et un joli doublé (4-2), 4 jours après la finale. Bien sûr on a pu regretter ses ratés face au rival, Bordeaux ou Lille…Mais sa saison fut remarquable. Comme l’a dit récemment Bernard Caïazzo : "Aubameyang n’était pas une star en arrivant à Saint-Étienne mais il est devenu une star à l’ASSE !"

L’autre top, controversé, fut bel et bien Brandao et ses 11 buts ! Beaucoup de voix s’élèvent encore pour décrier sa maladresse devant le but (face à Lille en Coupe de la Ligue, Marseille, Bordeaux….) mais il faut admettre la vérité des stats : avec lui, l’équipe a engrangé 1,9 pt par match sans lui 0,9 pt…Il a marqué des buts importants (égalisation en Coupe face à Lorient, il redonne l’espoir face à Paris à Geoffroy…). Son état d’esprit et sa volonté de gagner fut un exemple pour toute l’équipe et entraînait le groupe dans cette spirale de la gagne, inexorablement ! Christophe Galtier en avait fait l’une de ses priorités pour le mercato estival de la saison dernière ! Rappelons-le.

Jérémy Clément, horriblement blessé lors de ASSE - OGC Nice par un gamin de 20 ans, n’a pas pu aboutir une de ses meilleurs saisons ! Cette absence se fait encore sentir au sein du groupe ! Un travailleur de l’ombre mais qui était et devrait rester une pierre angulaire du dispositif du coach Galtier. Dans un rôle de récupérateur Jé, aurait mérité une sélection en bleu et sans cette vilaine blessure qui l’aura tenu éloigné des terrains jusqu’à la reprise (au moins) il a su s’imposer comme l’un des meilleurs milieu défensif de la Ligue 1 !

On ne bâtit pas une grande équipe sans un grand gardien, Sainté en a un et possède un portier digne des Curko, Carnus (pour les plus anciens) et plus fort que les Coupet, Alonzo et même le mythique Janot ! Ce gardien s’appelle Stéphane Ruffier ! Récemment rappelé par Didier Deschamps, il a prouvé ses qualités dans les buts. Même Zlatan ne l’a pas impressionné en n’hésitant pas à se frotter à lui… N’oublions pas sa performance face à Lorient en Coupe de la Ligue où il fut irrésistible en arrêtant 2 tirs au but et arrêtant le tir de Thiago Silva du PSG, toujours en Coupe de la Ligue et boxant le ballon…! Parfois il connut des baisses de régimes et des sorties approximatives ou des buts entre les jambes…mais sa saison fut remarquable et Christophe Galtier a reconnu qu’il avait sauvé de nombreux points précieux !

Deux autres joueurs de l’ASSE peuvent figurer dans ces tops : Joshua Guilavogui et Kurt Zouma, la relève de l’ASSE. Guilavogui, nouvel international A et Kurt qui va disputer la Coupe du monde des U19 ! L’un a du remplacer Jérémy Clément et se repositionner devant la défense avec beaucoup de réussite malgré parfois certaines erreurs mais avec beaucoup de volonté, d’intelligence dans le jeu malgré parfois trop d’engagement…et l’autre, Kurt (tant convoité et annoncé, à tort, un peu partout en Europe) qui a su retrouver sa place aux côtés de son capitaine, Loïc Perrin, auteur lui aussi d’une saison remarquable et complète ! replacé par le coach avec intelligence et efficacité à sa vraie place, dans l’axe et enfin épargné par les blessures et qui vient de prolonger dans son Club de cœur !

Le chef d’orchestre qui a réussi à assembler tous ces talents, tous ces caractères, se nomme Christophe Galtier ! Un homme qui a repris les rennes de l’équipe au pire moment, en 2009, les Verts sont relégables et jouent leur avenir lors de la dernière journée et doivent s’imposer pour se sauver…Ils le feront et Galette, adjoint d’Alain Perrin, remercié, est nommé entraîneur sans avoir le diplôme…Le marseillais passera tous ces examens pour obtenir le Graal et devenir enfin entraîneur officiel. Depuis la progression de l’ASSE est nette et irrésistible : 10ème en 2011, 7ème en 2012 et 5ème en 2013 ! Mais au-delà de certains choix de coaching, parfois discutables, c’est surtout le schéma de jeu, la gestion du groupe et les mots qu’il sait trouver dans le vestiaire pour remobiliser ses troupes qui font l’admiration de ses pairs et des observateurs de l’hexagone, y compris son illustre aîné Carlo Ancelotti qui a été nommé, comme lui, meilleur entraîneur de L1 pour la saison 2012/13 ! Une belle récompense pour ce coach qui a toujours privilégié l’humain sur l’ego ! D’ailleurs Galette vient de prolonger son contrat à l’ASSE ! Mais l’amalgame de cette réussite est bien aussi l’œuvre de l’association Roland Romeyer, de Dominique Rocheteau qui a apporté la sérénité à l’ASSE, de Bernard Caïazzo qui défend les intérêts de l’ASSE dans les instances du foot français, et de Laurent Battles qui se démène et fait son job pour dénicher les perles rares pour renforcer l’ASSE !
supporter-asseMembre Premium
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google +
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
le Ven 7 Juin 2013 - 12:11
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 3011
Récompenses :
Membre Premium
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
5èmes de Ligue 1, les Verts ont confirmé leur progression constante depuis l’intronisation de Christophe Galtier au poste d’entraîneur principal, il y a trois ans et demi. Emmenée par un groupe professionnel sain, l’ASSE a brisé le signe indien, en remportant son premier trophée depuis 32 ans : la Coupe de la Ligue (victoire 1-0 contre Rennes, le 20 avril dernier). Ce succès consacre l’efficacité du travail de la famille ASSE pour ramener le club sous le feu des projecteurs. Retour sur les ingrédients d’un parcours savoureux.

Galtier, plus qu’un entraîneur. Carlo Ancelotti ne pense que du bien de son homologue stéphanois. « (Saint-Étienne) a un très bon entraîneur, très bon tacticien, qui a mis en place une belle organisation offensive et défensive », confiait l’Italien sur le site officiel du PSG, à quelques jours du déplacement dans le Forez (2-2). Un beau compliment qui a d’autant plus de valeur aujourd’hui que Christophe Galtier partage avec son aîné le titre de meilleur entraîneur de L 1 pour la 2012-2013. Cette distinction vaut de l’or. Elle consacre la modernité du management de Christophe Galtier. Sa gestion paternaliste permet aux joueurs de progresser en flèche, de se transcender. Joueur, Galtier était un véritable guerrier. Il a conservé cette fibre dans son management, au point que certains de ses joueurs ont « chopé » le virus ! En trois ans, le néo-diplômé a su faire grimper l’ASSE dans la hiérarchie du foot français : 10e, 7e, 5e… Une progression constante liée en partie à une meilleure gestion du recrutement. Depuis sa prise de fonction, c’est lui qui dessine les contours du recrutement, bien épaulé par l’Ancien, Laurent Batlles. Mieux, Galtier a su relancer des espoirs déchus et les transformer en valeurs sûres (Clément, Clerc, Aubameyang, Perrin). Il a lancé des jeunes (Guilavogui, Zouma, Ghoulam), qui se sont fait une place de choix dans le groupe et d’autres qui promettent (Mayi, Polomat). Ce qui est toujours important à Saint-Étienne où les jeunes font partie intégrante de la culture du club. Galtier est sans doute le premier entraîneur de l’ère moderne de l’ASSE à avoir compris le club et ses valeurs, saisi la portée de son histoire, apprivoisé ses supporters. De A à Z.

Des joueurs heureux de vivre ensemble. Face aux récents débordements de joueurs internationaux, l’entraîneur stéphanois Christophe Galtier peut se targuer d’être passé entre les gouttes avec son groupe. Cela s’explique par l’extrême humilité qui anime son groupe, lequel est composé de joueurs amoureux de leur métier. On aurait pu néanmoins écrire le contraire si l’ASSE n’avait pas connu de sursaut d’orgueil après sa défaite sans honneur à Toulouse, lors de la deuxième journée de championnat (1-2). « Il a été le premier à se remettre en question, confiait le capitaine, Loïc Perrin, à « L’Equipe », quelques jours avant la réception de l’Estac à Geoffroy-Guichard (2-0). Et d’ajouter : Très peu d’entraîneurs auraient fait ça. On est beaucoup à avoir apprécié. » Depuis, Sainté a remis le vert de chauffe et a repris sa marche en avant. Les complicités humaines se sont créées et sont très vite devenues des complicités techniques sur le terrain. L’association entre Pierre-Emerick Aubameyang et Brandao (30 buts en Ligue 1 à eux deux) en est le symbole. Travailleurs, les joueurs ont su réaliser les efforts nécessaires pour permettre au club de satisfaire ses objectifs. Gagneurs, ils ont réussi deux très belles séries au début de l’automne (13 matchs sans revers), puis cette année (17 matchs sans défaite, 1 seule défaite en L 1 en 2013). S’attirant ainsi la sympathie de la presse et même de certaines personnes insoupçonnées.

9 février 2013, soirée épique et mythique. Cette saison a été celle de la maturité pour l’AS Saint-Étienne. De nombreux matchs ont montré que l’équipe de Christophe Galtier avait franchi un palier. Mais s’il fallait en retenir un, c’est incontestablement cet incroyable ASSE-Montpellier du 9 février 2013 (24e journée, 4-1). Des conditions météo déplorables ont longtemps remis en cause le bon déroulement de cette rencontre. Finalement, lorsque Philippe Kalt décide de ne pas reporter la rencontre, on voit très vite qu’il sera compliqué de faire machine arrière. Les Verts se lâchent d’entrée, avec deux buts coup sur coup de Brandao et d’Aubameyang. Le but du Gabonais dépasse les frontières du réel. Sur un caviar de Cohade, il réussit une géniale talonnade aérienne en pivot. Le tout combiné, c’est du jamais vu ! Saint-Étienne a pris le dessus, mais durant la pause, une tempête de neige s’abat sur le Chaudron. La pelouse est soudainement recouverte d’un épais manteau blanc. Au bout d’un quart d’heure en seconde période, les cris de l’entraîneur montpelliérain, René Girard, sont enfin entendus par l’arbitre, qui stoppe le match. Celui-ci ne pourra reprendre que grâce à un investissement humain hors du commun. Tous les remplaçants stéphanois (Mignot en tête), le staff, ainsi que certains titulaires se pressent pour déblayer la poudreuse. Il est devenu impossible et indécent de reporter la rencontre. Les joueurs en sont conscients. Pendant près d’un quart d’heure, les spectateurs de Geoffroy Guichard et les abonnés de Canal + assistent à une scène théâtrale, mais au fond, ça fait plaisir de voir des joueurs dépasser leur fonction sportive pour qu’une rencontre aille à son terme. Cette séquence inattendue permettra à cet ASSE-Montpellier de s’offrir une place dans les annales du football français. Et elle permettra surtout au match de se poursuivre. Malgré un but de Cabella, Montpellier est trop fébrile pour espérer rivaliser avec une ASSE revigorée par ses qualifications successives en coupes. Les transfuges du mercato, Yohan Mollo et Mathieu Bodmer viendront parachever le succès de leur nouveau club. Et ponctuer ainsi une soirée aussi verte que blanche.

Les coupes jouées à fond… et un titre ! "Je souhaite qu’on aille au bout de nous-mêmes, qu’on aille chercher la qualification. Le match suivant, c’est moi qui doit y penser, pas les joueurs. Eux doivent tout donner, être à 150%". Après avoir difficilement obtenu son ticket pour les huitièmes de finales de la Coupe de France, à Créteil contre Meaux (0-0, 3 t.a.b à 5), fin janvier, Christophe Galtier avait annoncé la couleur. Il voulait aller très loin dans les deux coupes. Malheureusement, le parcours en Coupe de France s’est arrêté prématurément, au stade des quarts de finales. Lorient est venu réussir un hold-up à Geoffroy Guichard, profitant de deux erreurs défensives stéphanoises (1-2). On connaît la suite. L’ASSE a connu plus de réussite en Coupe de la Ligue. En témoignent ses nombreuses qualifications arrachées aux tirs au but. D’abord, au Moustoir (1-1, 0 t.a.b à 3), à l’automne dernier. Les Verts étaient parvenus à vaincre le signe indien en neutralisant Lorient. Pourtant menés au score, ils trouvent les ressources pour recoller, grâce à Brandao. Les prouesses défensives du jeune Polomat, aligné côté droit, ont fait beaucoup de bien à l’équipe. Mais c’est surtout Stéphane Ruffier qui a fait sensation, tant durant les 120 minutes règlementaires que pendant la séance de tirs au but. Les tireurs lorientais y pensent sûrement encore… La qualification fut plus aisée au tour suivant, contre un Sochaux pâlichon (3-0). Face à Paris, les hommes de Galtier ont manqué de réalisme, jusqu’aux tirs au but, où ils transforment toutes leurs tentatives. De son côté, Ruffier fait encore le show en repoussant un tir de Thiago Silva. Saint-Étienne retrouve Lille pour une demi-finale intense. Brandao n’est pas dans un bon soir. Dominé dans les duels par un Marko Basa autoritaire, le Brésilien s’épuise et manque deux énormes occasions de placer les siens sur le chemin de la victoire. A son image, Yohan Mollo se dépense beaucoup, mais perd beaucoup de forces dans la bataille, au point que l’ancien Monégasque y laissera son arcade. Épuisé, il fera frissonner tout un peuple en loupant son tir au but. Finalement, ses prières seront exaucées : pendant la mort subite, Idrissa Gueye envoie son tir au but dans les tribunes. Les Verts montent au stade de France pour jouer une finale de coupe : une première fois dans l’histoire du club. Et la première prise s’est avérée bonne ! Face à des Rennais combatifs mais timorés, l’ASSE s’impose grâce un but de renard de l’homme providentiel de la Coupe de la Ligue, Brandao (3e victoire dans la compétition pour le Brésilien). L’histoire s’écrit enfin au présent à Saint-Étienne.
numéro10Modérateur (1000)
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google +
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
le Ven 7 Juin 2013 - 15:43
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2675
Récompenses :
Modérateur (1000)
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
La Ligue des Champions n’était pas si loin... Geoffroy Guichard a failli goûter de nouveau aux joies de "la coupe aux grandes oreilles", mais les Verts ont échoué pour quatre petits points seulement. On ne va pas faire la fine bouche, la saison a tout de même été de toute beauté avec à la clé la petite coupe d’Europe à jouer, la Ligue Europa.
Mais attention cette fois-ci à ne pas se brûler les ailes avec cette compétition, comme lors de la saison 2008-2009. Les Verts cinquième déjà, lors de la saison précédente avaient complètement craqués. Malgré un super parcours en Coupe de l’UEFA (de son ancien nom), Sainté ne s’était sauvé en championnat que lors de la dernière journée. Un maintien arraché grâce à une victoire 4-0 à domicile contre Valenciennes.

Aujourd’hui, la donne n’est pas la même. Le club paraît armé, cette fois-ci, pour pouvoir assumer le championnat et une coupe d’Europe. Il grandit petit à petit, depuis que Christophe Galtier est en place (17ème, 10ème, 7ème et 5ème cette saison avec la Coupe de la Ligue). De plus les rôles des deux présidents paraissent mieux définis, laissant le sportif à Roland Romeyer très bien épaulé par Dominique Rocheteau et le côté financier à Bernard Caïazzo.
Une meilleure structure donc pour espérons le un meilleur avenir. Le recrutement est aussi très bon ces dernières années. Les départs de Matuidi, Payet pour ne citer qu’eux ont été très bien comblés. Clément, Aubameyang au même poste ont parfaitement su saisir leur chance. Leurs excellentes performances ont donné raison aux dirigeants Stéphanois. Lemoine, Cohade, Ruffier, Brandao et d’autres font aussi partie des joueurs recrutés ces deux dernières années, avec un franc succès !
Il faudra recruter tout aussi intelligemment cet été, puisque le départ de Aubame est déjà quasiment acté (attiré par la Bundesliga notamment). D’autres pourraient suivre, car on ne sait jamais ce qu’il peut se passer. Avec la Ligue Europa en plus, il est important d’être aussi sérieux sur le plan des transferts.
ChaudronAdministrateur
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google +
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
le Sam 8 Juin 2013 - 9:59
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 5140
Récompenses :
Administrateur
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Dans son dernier numéro, consacré au bilan de la saison stéphanoise, But! Saint-Étienne énumère les tops et les flops de la saison. Après les tops, voici les quelques points noirs de la saison 2012-2013.


Les flops de la saison

1. LES DERBYS
Une défaite à Geoffroy Guichard et un nul à Gerland : une fois encore, les derbys n’ont pas souri aux Verts cette saison. A l’aller, les hommes de Galtier ont déjoué et ils se sont inclinés sur un coup franc de Bastos. Et au retour, ils se sont fait rejoindre après l’ouverture du score de Zouma, ratant plusieurs balles de match. A chaque fois, de plus, les Verts ont eu du mal à digérer les rencontres, lors des journées suivantes. Et l’OL a fini devant cette saison encore, en championnat.

2. LA BLESSURE DE CLÉMENT
Lors de leur succès sur Nice (4-0), les Verts ont perdu gros avec la grave blessure de Jérémy Clément. L’indisponibilité du milieu, qui réalisait une saison remarquable, a privé l’équipe d’une de ses pièces maîtresses lors des trois derniers mois de compétition. Avec lui, l’issue du sprint final, en championnat et en Coupe de France, aurait pu être meilleure.

3. LA RETRAITE D’ALONSO
La carrière d’Alejandro Alonso s’est subitement achevée l’hiver dernier. Expulsé lors du derby perdu contre Lyon, le petit milieu de terrain argentin n’est plus réapparu depuis. De graves problèmes dorsaux l’ont obligé à raccrocher les crampons. Depuis l’annonce de sa retraite, l’ancien Bordelais a complètement disparu : il n’est pas revenu une seule fois voir ses anciens coéquipiers à L’Etrat.

4. ASSE-BORDEAUX, UN MATCH VRAIMENT NUL
Quinze jours après avoir mis le feu au Stade de France, les Ultras stéphanois n’ont pas encouragé leur équipe contre Bordeaux, alors que celle-ci disputait un match très important dans sa course à la Ligue des champions. Le Chaudron sous la menace d’une suspension, les dirigeants avaient décidé d’interdire l’accès aux Green Angels, dont plusieurs membres avaient été arrêté une semaine plus tôt suite aux incidents ayant perturbé le derby à Lyon. Les Magic Fans, par solidarité, n’ont pas chanté. Et les Verts, sur le terrain, n’ont rien fait pour réveiller le 12e homme, la fin du match, comme la mi-temps, étant accueillie par des sifflets. Lamentable !

5. LA RÉSERVE QUI DESCEND
L’équipe réserve de l’A.S.S.E. évoluera en CFA2 l’an prochain. Une descente acquise bien avant la fin de la saison. La formation coachée par Jean-Philippe Primard a complètement craqué lors des matchs retours. Aleksic a inscrit 7 buts mais il s’est montré intermittent, et les autres attaquants ont complètement raté leur saison à l’image de Mayi (1 seul but en CFA), de Tack (0 but) ou du malheureux Bojang, éternel blessé. Arrivés au mercato, Birkelund a lui aussi été blessé et Laudrup n’a rien apporté. Les U19, finalistes malheureux des deux éditions précédentes, se sont arrêtés cette fois-ci en quarts de finale de la Coupe Gambardella. Et un seul jeune a signé pro au printemps : Polomat. Inquiétant ?
FélinAdministrateur
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google +
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
le Dim 9 Juin 2013 - 9:43
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 4914
Récompenses :
Administrateur
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Après les tops, Les flops de la saison 2012-2013 :

Mais tout n’est pas rose à l’ASSE, oui il y a eu quelques flops cette saison : le plus décevant concerne sûrement Max-Alain Gradel…Prometteur la saison dernière, l’attaquant ivoirien s’est gravement blessé à la CAN (touché aux ligaments croisés à l’entraînement avant un match de sa sélection…) Mais au-delà de sa blessure, ce sont ses mauvais choix dans la prise de balle, ses dribbles ou ses passes qui ont désespéré le Peuple Vert (Gradel dans les gradins ! pouvait-on entendre dans les travées du Chaudron) et le coach qui l’avait relégué sur le banc à plusieurs reprises…quel gâchis après une première saison en vert plutôt réussie (un joli doublé face à Évian…).

Que dire de Banel Nicolita ? Quasi Invisible depuis sa blessure lors du déplacement et le nul à Montpellier (1-1). On ne l’a pas revu dans le groupe ni sur le terrain ou presque…dommage il incarnait si bien la saison dernière les valeurs du Club... mais des problèmes familiaux et sa blessure ont plombé sa participation cette saison…Matthieu Bodmer, auteur de 2 jolis buts pour l’ASSE (Montpellier et Ajaccio) n’a pas montré grand-chose…et souvent donné l’impression de jouer en marchant sans être vraiment concerné….

Danijel Aleksic, annoncé comme l’attaquant prometteur de l’ASSE, fut longtemps cantonné en CFA, à part quelques apparitions en L1. Il n’a jamais réussi à s’imposer ni convaincu Christophe Galtier et son rendement chez les pros est assez décevant... Aucun but inscrit et pas vraiment de quoi faire frémir…Une déception ! Mais que dire des "nordiques" Andreas Laudrup, à part une apparition prometteuse mais sans lendemain lors du match, pénible, face à Meaux en Coupe de France ? (qualification aux tirs au but…) n’a rien montré sinon des problèmes physiques…ainsi que Erik Birkelund (?) qui a passé beaucoup de temps en CFA ou Saadi, prêté ? Pas vraiment convaincants ! Pour rappel, la CFA est reléguée en CFA 2... hélas !

Oui l’ASSE a lâché des points précieux dans la quête de la Ligue des Étoiles, les défaites face à Sochaux, Marseille, Lyon, les nuls face à Reims, Lyon, Bordeaux, Évian sont regrettables et fâcheuses, voire rageantes ! Mais cela doit faire grandir le groupe et la saison prochaine, coach Galtier devra améliorer encore les capacités de ce groupe !

Quoiqu’il en soit ce fut une saison palpitante et l’Europe fut au bout !
numéro10Modérateur (1000)
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google +
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
le Sam 15 Juin 2013 - 10:52
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2675
Récompenses :
Modérateur (1000)
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
La confirmation est bien souvent difficile, mais à Saint-Étienne terre de foot, le public en demande toujours plus. Cette superbe saison conclue à une belle cinquième place avec en plus une Coupe de la Ligue a d’ores et déjà donné l’eau à la bouche aux supporters foréziens. La mission de coach Galette ne s’annonce donc pas si simple, mais l’objectif numéro un sera probablement de maintenir l’ASSE dans ce premier quart du classement. Le but est de faire de Saint-Étienne un club Européen en puissance et régulier. Un objectif réalisable, à condition de faire chaque saison comme celle-ci, ce qui s’annonce compliqué avec l’arrivée d’un nouveau candidat à l’Europe en l’occurrence Monaco… Les richissimes Paris, Monaco, les gros Marseille, Lyon… Et pourquoi pas Saint-Étienne après tout ? Le club est dans une phase ascendante et bénéficie d’un soutient sans faille de ses supporters dans n’importe quelle situation.
Comme souvent, le mercato et surtout le début de championnat seront des révélateurs sur la saison stéphanoise. Attention aussi à bien négocier les deux barrages amenant à la phase de poule de coupe d’Europe, où il faudra être vigilant et veiller à ne pas trop y laisser d’énergie.
D’ailleurs concernant cette Ligue Europa, difficile de se faire un avis sur l’objectif qui sera fixé. Dans un premier temps bien sur, voir la phase de poule, pour vraiment avoir le sentiment de jouer la compétition. Mais ensuite ? Sortir des poules ou voir plus loin ? En 2008-2009, rappelons que Saint-Étienne ne s’était fait sortir qu’en huitièmes de finale, par le finaliste, le Werder Brême. Le Sporting Braga et son budget digne d’un club de Ligue 2 avait bien atteint la finale en 2011… Sans être aussi optimiste, pourquoi pas faire aussi bien au moins qu’il y a 4 ans ? En espérant que les résultats en championnat suivent bien évidemment, mais pourquoi ne pas rêver ?

Pour répondre aux sujets, vous devez vous inscrire
Répondre au sujet
Pour répondre aux sujets, vous devez vous inscrire

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum



Staff
Félin
Administrateur
Chaudron
Administrateur
numéro10
Modérateur
bébèche
Modérateur
BéBé ASSE
Modérateur
gaulois
Modérateur
romain38
Community
manager
Développe la communauté et la présence du forum sur internet
élèmesse
Community
manager
Développe la communauté et la présence du forum sur internet
vich-sk
Community
manager
Développe la communauté et la présence du forum sur internet
PartenairesServActif
Visiter ServActif, partenaire Or
Le Talk Show Stéphanois
Visiter Le Talk Show Stéphanois, partenaire Or
Foot ASSEMade in Saint-ÉtienneSofaScoreAnnuaire des ForumsMélodie PubRoyale Pub
Liens
Forum optimisé pour Mozilla Firefox. Télécharger ce navigateur
S'inscrireConnexionSupprimer les cookiesCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Evaluations du
forum
4.95 /5
Note attribuée par la communauté

4 étoiles4 étoiles / 4 et une note de 38.5 / 43 délivrées par un expert