Facebook
Suivez-nous sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Suivez-nous sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Suivez-nous sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Partager
Partager l'URL
Facebook
Partager l'URL sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager l'URL sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager l'URL sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager l'URL par mail
AccueilPanneauFAQRechercherS'enregistrerConnexion
PEUPLE VERT#FORUM PEUPLE VERT
Retour à l'accueil
HISTOIRECLUBSAISONDISPOSITIFSPEUPLE VERT
HISTOIRE

PalmarèsÉpopée de 1976Matchs
Revivre tous les matchs de l'ASSE depuis sa création
EntraîneursPrésidentsRivalitésAffaires
Quelques sujets
Manufrance
Épopée de 1976
Championnat de 1976
Épopée de 1976
Championnat d'Europe de 1976
Épopée de 1976
Quelques sujets
Présentation du club
Présentation
Présentation du stade
Stade Geoffroy-Guichard
Présentation du centre de L'Étrat
Centre de L'Étrat
SAISON

ActualitéSondagesMatchs
Pronostics et analyses des matchs toutes compétitions
Championnat des pelousesChampionnat des tribunesDivers
Toutes les discussions qui ne rentrent dans aucune section
Quelques sujets
Réagir à un article
Actualité
Calendrier, résultats et classement
Matchs
Championnat des pronostics
Matchs
Quelques sujets
[2009 - 2017] Dispositif retour sur l'ère Galtier
Dispositifs
[2016 - 2017] Dispositif Coupe de France
Dispositifs
[2016 - 2017] Dispositif Europa League
Dispositifs
Quelques sujets
Qui sommes-nous ?
Présentations (et anniversaires)
Présentation du forum et du staff
Fonctionnement
Présentations (et anniversaires)
Indispensable pour vos débuts sur le forum :
termes utilisés, étapes à réaliser et réponses
à vos questions
Newsletters
Annonces
Mon parcours
Je totalise 5 messages minimum
Rang obtenu : "Membre Premium"
Avec ce rang :
- Je peux poster des messages
- Je peux accéder aux sections réservées aux "Membres Premium"

Je me présente
Rang obtenu : "Membre présenté"
Avec ce rang :
- Je peux poster des messages
- Je ne peux pas accéder aux sections réservées aux "Membres Premium"

Je me connecte
Rang obtenu : "Membre non présenté"
Avec ce rang :
- Je peux poster mon message de présentation
- Je ne peux pas poster d'autres messages
- Je ne peux pas accéder aux sections réservées aux "Membres Premium"

Je m'inscris
JavaScript est désactivé sur votre navigateur. Pour rendre votre visite sur le forum des plus confortables, merci d'activer JavaScript
L'hébergeur des images rencontre actuellement un dysfonctionnement
Vous avez reçu un message privé sur votre messagerie
Vous êtes désormais connecté(e)
Vous êtes désormais déconnecté(e)
Bienvenue sur le forum Peuple Vert
Le forum préféré des Stéphanois?
En savoir plus
Naissance de G. Guichard : 150 ans
[ ENTRER POUR DÉCOUVRIR MONSIEUR GEOFFROY GUICHARD ET LE STADE ]

Comme vous le savez, Peuple Vert va lancer une vaste campagne de publicité par flyers.
Début la saison prochaine
À CONSULTER
Problème
Un problème avec les serveurs de l'hébergeur peut faire apparaître des messages d'erreur.
Actualisez la page lorsque des messages d'erreur apparaissent
Qui sommes-nous ?
Présentation du forum et du staff
Fonctionnement
Indispensable pour vos débuts sur le forum : termes utilisés,
étapes à réaliser et réponses à vos questions
Rechercher
Faire une recherche dans
les messages postés

Section " :: 

Club > Stade Geoffroy-Guichard

"
Sujet "Stade Geoffroy-Guichard"Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
ChaudronAdministrateur
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 12 Sep 2012 - 9:51
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 5093
Récompenses :
Administrateur
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Nom
Surnom
Adresse
Ville
Construction
Inauguration
Tribunes



Capacité
Stade Geoffroy-Guichard
Le Chaudron
14 rue Paul et Pierre Guichard
Saint-Étienne
1930-1931
13 septembre 1931
Officielle : Pierre Faurand et Roger Rocher
Latérale : Henri Point
Kop Sud (GA92) : Jean Snella
Kop Nord (MF91) : Charles Paret
41 677 places


Le stade Geoffroy-Guichard, surnommé « le Chaudron » est situé au nord de la ville dans le quartier du Marais.
A l'origine, il s'agit d'un vaste terrain de 40 000 m² acheté par Geoffroy Guichard, fondateur des magasins Casino, qui désire un stade pour son équipe. Il est inauguré en 1931 et comprend une piste d'athlétisme et une tribune principale de 1 000 places. Au fur et à mesure des succès de l'ASSE, il est agrandi et adapté pour atteindre aujourd'hui 41 677 places.


▲ Sommaire

Qui sont Geoffroy, Paul et Pierre Guichard ?

Ils ont été très importants dans l'histoire du club.
En hommage à ce qu'ils ont accompli, le stade porte le nom de « Geoffroy-Guichard ». Il est situé dans une rue portant le nom de « Paul et Pierre Guichard ».


La présentation de Geoffroy Guichard


Son buste à l'accueil du stade

Geoffroy Guichard
Geoffroy Guichard est un entrepreneur français, né à Feurs le 21 juillet 1867 et décédé à Paris le 28 avril 1940.
Il a huit enfants avec sa femme Antonia Guichard :
  • Clémence : née le 10 juillet 1890 et décédée le même jour ;
  • Jean Marie Clément dit Mario : né le 16 juin 1891 et décédé le 15 août 1976 à l'âge de 85 ans ;
  • Jean Claude Catherin : né le 1er mai 1892 et décédé le 9 août 1961 à l'âge de 69 ans ;
  • Georges : né le 27 avril 1894 et décédé le 11 janvier 1971 à l'âge de 76 ans ;
  • Clémence Claudine : née le 23 octobre 1897 et décédée le 18 mars 1984 à l'âge de 86 ans ;
  • Paul François : né le 18 avril 1900 et décédé le 4 mars 1982 à l'âge de 81 ans ;
  • Pierre : né le 8 janvier 1906 et décédé le 19 juin 1988 à l'âge de 82 ans ;
  • Colette : née le 24 mars 1914 et décédée le 7 août 2001 à l'âge de 87 ans.
1892

Geoffroy Guichard et le cousin de sa femme, Paul Perrachon, fondent sous le nom des « Établissements Guichard-Perrachon » une épicerie située dans un ancien casino, rue des Jardins (renommée depuis rue Michel Rondet), à Saint-Étienne. Antonia Guichard, femme de Geoffroy, travaille dans l'épicerie. Le couple Guichard vit dans le même bâtiment : les fenêtres de leur appartement, surnommé « le sénat » par leur personnel, donnent à l'intérieur du magasin.

1898

A la suite du succès du concept, Geoffroy Guichard ouvre une première succursale, à Veauche, au 26 Avenue Irénée Laurent, sous le nom de « Casino ». L'enseigne « Casino » est fondée, conservant ainsi la mémoire des locaux de la première épicerie.
Aujourd'hui encore, les locaux situés à Veauche abritent un magasin Casino. Il s'agit d'un « Petit Casino ».

1901

Geoffroy Guichard lance la première marque de distributeur française, la marque « Casino ».

1904

Alors que les lois sur les retraites ouvrières sont en préparations, Geoffroy Guichard crée la caisse de prévoyance et d'assurance décès pour les gérants et les salariés de Casino qui devient l'année suivante la « Société de Secours Mutuels des Établissements Guichard et Perrachon ».

1910

La société « Cités jardins », spécialisée dans la construction et la location d'habitations ouvrières, voit le jour.

1919

Geoffroy Guichard crée l'« Amicale des employés de la Société des magasins Casino », l'ASC, qui deviendra plus tard l'« Association Sportive de Saint-Étienne ». Le stade de l'ASSE, construit sur un terrain alors propriété des établissements Casino, portera le nom de « Geoffroy-Guichard », le patriarche de la famille, par qui tout a commencé.

1923

Geoffroy Guichard est promu Officier de la Légion d'honneur.

1929

Âgé de 63 ans, Geoffroy Guichard quitte la société et la transmet à ses enfants. Le groupe compte près de 2 000 employés, 20 usines de production, 9 entrepôts, 998 succursales et 505 concessions.

1939

On compte pas moins de 1 670 succursales.

28 avril 1940

Geoffroy Guichard s'éteint à Paris à l'âge de 73 ans. Il repose dans le massif tombeau familial, à Feurs, sa ville natale.


Tombeau familial

Nom de Geoffroy Guichard sur le tombeau

Le groupe Casino compte aujourd'hui 12 000 magasins dans le monde entier, employant 330 000 collaborateurs. Le chiffre d'affaires s'élève à 45 milliards d'euros par an. C'est un des principaux groupes français actuels de grande distribution.


La présentation de Paul Guichard

Paul Guichard est associé-gérant de l'entreprise Casino à partir de 1924, né à Saint-Étienne le 18 avril 1900 et décédé à La Fouillouse le 4 mars 1982.
Sixième des huit enfants de Geoffroy Guichard, il épouse à La Fouillouse le 17 juillet 1924, Marie-Noële Primat, fille de Jean-Antoine et petite fille d'Antoine Primat. Il grandit dans l'ambiance feutrée d'une famille aisée qui recueille les bénéfices d'une ascension florissante.


La présentation de Pierre Guichard


Pierre Guichard
Pierre Guichard est associé-gérant de l'entreprise Casino à partir de 1934, né à Saint-Étienne le 8 janvier 1906 et décédé à Feurs le 19 juin 1988.
Il a six enfants, parmi lesquels, Agnès qui épouse à Saint-Étienne le 3 novembre 1965 Claude Verney-Carron, descendant d'un autre Claude Verney-Carron qui crée en 1820 l'entreprise Verney-Carron, fabricant français d'armes de chasse, aujourd'hui leader dans ce domaine.
Pierre Guichard est inhumé dans le tombeau familial.

Septième des huit enfants de Geoffroy Guichard, il grandit dans l'ambiance feutrée d'une famille aisée qui recueille les bénéfices d'une ascension florissante. Il est envoyé en Normandie pour y passer son baccalauréat. Il y apprend également les vertus du sport dans lequel il excelle, notamment en athlétisme et plus particulièrement sur le 1 500 mètres, où il obtient une brillante deuxième place au championnat de France scolaire.

1923

A dix-sept ans, le voilà de retour auprès de son père qui entreprend aussitôt de lui apprendre les ficelles du métier. Il débute donc comme simple vendeur dans le plus ancien magasin de la société. Très vite, il s'impose.

1924

Au retour de son service militaire qui ne dure qu'un an (privilège accordée en raison de la participation de trois de ses grands frères à la Première Guerre Mondiale), il s'implique dans l'Amicale des employés de la Société des magasins Casino.

1927

Encouragé par son père qui pense que cette initiative mettra en avant ses qualités de dirigeant, Pierre Guichard accepte le poste de président qui lui est proposé par les cadres de l'entreprise. Il crée un journal « Nos sports » qui commente tous les résultats des différentes équipes qu'il encadre (athlétisme, football puis basket) et surtout il veut donner à son association une dimension supplémentaire. A cet effet, il favorise les rapprochements avec d'autres clubs existants comme le Stade Forézien Universitaire (SFU) et son équipe de rugby avec lequel il fusionne.
Même si cette association ne dure que trois ans, elle est le point de départ d'une ambition nouvelle qui l'incite à agrandir ses installations sportives et qui mèneront à la construction puis à l'inauguration en grandes pompes du stade Geoffroy-Guichard le 13 septembre 1931. Comme il le dévoile dans son discours devant un parterre de personnalités, Pierre Guichard « fera tout pour que Saint-Étienne puisse dans le monde sportif s'affirmer et se montrer digne de la renommée qu'elle s'est créée dans d'autres branches d'activité ».
Bien vite, le football devient l'élément moteur de l'association et justement depuis 1932, le football professionnel a fait son apparition en France. Pierre Guichard veut tenter l'aventure pour en finir avec cet amateurisme « marron » dont il avait fini par contourner les règles en payant en sous-main les bons joueurs qu'il voulait enrôler. Or certains d'entre-eux n'hésitent pas à quelques minutes du coup d'envoi à faire du chantage à la prime contre lequel président n'a aucun moyen de lutter.

1933

C'est chose faite après bien des péripéties qui voit donc la création de l'Association Sportive de Saint-Étienne qui est engagée dans la Division 2. Le président se jette à corps et à fonds perdu dans la bataille pour un objectif unique : la montée en Division 1. A cette époque, l'équipe est surnommée « le club des millionnaires ». Les moyens de Casino permettent ainsi d'attirer de bons éléments.

1950

L'ASSE traverse une période délicate. Les caisses sont vides. A la demande du maire de Saint-Étienne, Alexandre de Fraissinette, Pierre Guichard accepte de reprendre les commandes du navire tout en s'assurant l'aide des collectivités locales qui accordent une subvention exceptionnelle de l'ordre de trois millions d'anciens francs (4 560€) car Casino ne peut plus assumer seul les finances d'une équipe qui évolue en Division 1. C'est le début d'une collaboration étroite entre les pouvoirs publics et le club sans laquelle il n'aurait certainement pas connu le palmarès qui est le sien.

20 juillet 1950

De retour aux affaires, le Président s'aperçoit bien vite qu'il est urgent de réorganiser les structures administratives et sportives de fond en comble afin de répondre aux exigences du football d'élite. A cet effet, il engage plusieurs hommes providentiels à des postes clés comme Charles Paret, organisateur né, capable de gérer tous les aspects administratifs que suscite le haut niveau. Autre décision lourde de conséquence : il confie la direction de l'équipe fanion à Jean Snella qui va révolutionner le football stéphanois.

1952

Ainsi paré, l'ASSE peut repartir de l'avant et c'est avec le sentiment du devoir accompli qu'il peut céder son fauteuil à Pierre Faurand.

5 juin 1959

L'embellie est de courte durée. Pierre Guichard est de nouveau sollicité lorsque Pierre Faurand doit quitter ses fonctions des suites d'une jaunisse.
Il retrouve son poste avec cette fois-ci une seule idée en tête : trouver rapidement un successeur d'envergure. Cet homme providentiel, il l'a remarqué au sein de son comité directeur. Il s'agit de Roger Rocher dont il préfère les compétences à celles de son concurrent, Alex Fontanilles, pourtant le favori logique.

17 avril 1961

Lorsque Rocher est élu à la tête de l'ASSE, il peut passer définitivement la main et du haut de son poste de président d'honneur, il conserve un regard bienveillant en prodiguant tantôt des paroles de réconfort ou de félicitations lorsque cela s'avère nécessaire démontrant par la même qu'il est parfaitement tenu au courant de la situation sur son club de toujours.

1988

Il s'éteint laissant derrière lui l'image d'un homme discret qui a su donner à l'ASSE une identité basée sur les notions de travail, d'abnégation, de passion et de dignité. Celles que lui avait inculqués son père et qu'il a tenu par-dessus tout à transmettre dans toutes les activités dont il a eu la charge.


Les tribunes

Les quatre tribunes qui composent le stade ont pour nom :
  • Pierre Faurand (ou tribune officielle ou tribune ouest) et Roger Rocher (ou tribune officielle inférieure)  : 7 606 places, dont 568 places au virage Pierre Faurand - Jean Snella et 678 places au virage Pierre Faurand - Charles Paret.
    Cette tribune abrite les vestiaires et les anciens bureaux du clubs, le virage Pierre Faurand - Jean Snella abrite la billetterie et le Musée des Verts, et le virage Pierre Faurand - Charles Paret abrite le PC sécurité et les locaux de Saint-Étienne Métropole.

    Qui est Pierre Faurand ?
    Pierre Faurand rentre au comité directeur de l'ASSE en 1949. En 1952, Pierre Guichard le choisit comme son successeur. C'est avec lui que l'ASSE gagne ses premiers titres, la Coupe Drago en 1955 et son premier titre de champion de France de football en 1957. En 1959, Pierre Faurand malade, laisse sa place de président à Pierre Guichard qui se retrouve à nouveau aux commandes du club.

    Qui est Roger Rocher ?
    Roger Rocher prend la présidence du club le 17 avril 1961 suite au départ de Pierre Guichard. Il décroche neuf titres de champion (1964, 1967, 1968, 1969, 1970, 1974, 1975, 1976 et 1981), six Coupe de France (1962, 1968, 1970, 1974, 1975 et 1977) mais perd la finale de Coupe des clubs champions européens à Glasgow en 1976. L’affaire de la caisse noire viendra stopper cette épopée.

  • Henri Point (ou tribune latérale ou tribune est) : 13 842 places, dont 1 198 places au virage Henri Point - Jean Snella et 2 140 places au virage Henri Point - Charles Paret (virage pour les supporters adverses).

    Qui est Henri Point ?
    Henri Point est directeur des ventes chez Casino. Il est le premier vice-président de l'Association Sportive de Saint-Étienne lors de sa création en 1933.

  • Jean Snella (ou tribune sud) : 10 145 places, dont 7 817 à l'étage inférieur (kop sud).

    Qui est Jean Snella ?
    Jean Snella est né en 1914 en Westphalie. Il remporte à trois reprises le championnat de France militaire puis intègre l'Olympique Lillois en 1934 puis rejoint l'ASSE en 1938. Il refuse une sélection en équipe de France de football contre l'Italie en 1938 car il ne s'estime pas au niveau. A la fin de sa carrière de joueur, il se tourne vers une carrière d'entraîneur à Lorient, avant de revenir à Saint-Étienne en 1950. Avec son équipe, il gagne la Coupe Drago en 1955 puis le premier titre de Champion de France de football de l'ASSE en 1957 (puis en 1964 et 1967). En 1959, il quitte l'ASSE pour le Servette de Genève puis revient en 1963. Jean Snella est l'un des inventeurs de la politique de formation à la française avec Albert Batteux, José Arribas et Georges Boulogne.

  • Charles Paret (ou tribune nord) : 10 084 places, dont 7 957 à l'étage inférieur (kop nord).

    Qui est Charles Paret ?
    Charles Paret est Secrétaire Général du club de football en 1950 et ancien cadre du groupe Casino. Il assure la pérennité du club qui connaissait alors de graves problèmes financiers. Quand il arrive à l'ASSE, il ne connait rien au football professionnel mais à force de travail, il devient le meilleur directeur administratif de France et est courtisé par de nombreux autres clubs.

L'histoire

19 mai 1930

Geoffroy Guichard, fondateur des magasins Casino et à l'origine de la création de l'AS Saint-Étienne, achète un terrain de 40 000 m² à la duchesse de Broglie, fille du baron de Rochetaillée sur le site de l'Étivalière. Le terrain servait auparavant de dépôts à détritus pour la ville.

10 août 1930

Afin de récolter des fonds pour la construction du stade, la société « Les Amis du sport » est créée par Pierre Guichard. Né en 1906, il est le sixième des sept enfants de Geoffroy Guichard.
La société décide de donner le nom de « Geoffroy-Guichard » à la future enceinte. Elle récolte près de 600 000 francs en une dizaine de jours afin de financer la tribune.

Septembre 1930

La construction du stade débute, sur les plans des architectes stéphanois Thierry Meyer et Michael Saidoun. Elle est confiée à la société de construction parisienne qui a fait naître le stade olympique de Colombes. L'emplacement est marécageux et les premiers travaux consistent à niveler l'espace afin d'avoir un sol imperméable. Près de 11 000 m3 sont étalés pour former une couche de 30 centimètres.
Comme le veut la tradition à l'époque, le stade a vocation à être omnisports : il est composé d'un terrain de 100 mètres sur 66 encerclé par une piste d'athlétisme de 400 mètres de long et 6 mètres de large ainsi que d'une tribune de 1 000 places. A côté, sont érigés un terrain de basket et un autre de volley. Sous la tribune principale, on trouve les vestiaires, douches et bureaux. Deux buttes en terre situées derrière les buts servent de tribunes supplémentaires. Le stade peut alors accueillir 10 000 personnes.


Stade en 1931
13 septembre 1931

L'inauguration du stade a lieu à l'occasion du match contre l'AS Cannes, demi-finaliste de la Coupe de France. Le match se solde par une défaite. Le programme des festivités comprend également de l'athlétisme avec une course de relais, des concours de saut et lancer. La journée se termine par un match de rugby à XV entre l'Association sportive Montferrandaise et le Stade Forezien Universitaire-Association Sportive Stéphanoise (SFU-ASS) (créé par Pierre Guichard également qui veut que son établissement dispose d'équipes collectives de haut niveau en basket, football et rugby.

17 septembre 1933

L'ASSE y dispute son premier match professionnel face au FAC Nice. Il se solde par une victoire 3-2, et les Verts remporteront cette première saison leurs huit matchs de championnat à domicile. Ils n'échoueront qu'en barrage pour la montée en division 1.

1936

Derrière chaque but, des buttes en terre sont aménagées pour créer les tribunes « populaires ».


Stade en 1938




Stade en 1957
1938

Construction d'une deuxième tribune latérale, qui deviendra la tribune Henri Point. La capacité du stade est alors de 15 000 spectateurs.

1956

La piste d'athlétisme est supprimée afin d'augmenter la capacité des tribunes. Le public se rapproche de plus en plus des joueurs : on commence à parler d'un stade « à l'anglaise ».

1957

Les gradins assis sont restructurés en position « debout ». La capacité du stade monte à 30 000 spectateurs, alors que sur le terrain l'ASSE remporte son premier titre de champion de France.

Mais tous ces travaux ont un coût que ne peut plus supporter la famille Guichard. Elle cède les installations à la Société Immobilière du stade Geoffroy-Guichard.

Octobre 1965

L'éclairage est installé avec quatre pylônes culminant à soixante mètres de hauteur. Ceux-ci assurent un éclairage de 635 lux au sol et perdureront jusqu'à la coupe du monde de 1998.

17 septembre 1968

La ville se porte acquéreuse du stade auprès de la Société Immobilière du stade Geoffroy-Guichard.
La ville loue les installations à l'ASSE pour 1 franc symbolique pour une durée de 30 ans. En contre-partie, la ville s'engage à effectuer des travaux de modernisation et d'agrandissement.

Les deux tribunes populaires derrière les buts sont couvertes. La tribune principale Henri Point est reconstruite (elle gardera son aspect jusqu'en 1997 et les travaux pour la coupe du monde). Le stade compte alors 39 570 places. Le lendemain, l'ASSE reçoit les Écossais du Celtic Glasgow en coupe des clubs champions. Les Verts l'emportent 2-0 (mais sont éliminés suite à une défaite 0-4 au match retour).

30 janvier 1969

Inauguration de la tribune principale Henri Point.


Stade en 1972
1972

Le club continue à se structurer et le président Roger Rocher fait construire un bâtiment administratif et sportif sous la tribune. Le but est inspiré des grands clubs européens : asseoir le club dans ses meubles. Ce bâtiment comprend un salon d'honneur et une salle de conférence.
Les vestiaires sont refaits et accueillent désormais un cabinet médical et une salle de rééducation moderne.

1974

Des locaux techniques ainsi que ceux de la section amateur sont aménagés sous la tribune Henri Point.
L'ambiance qui se dégage de se stade « à l'anglaise » lui vaut le surnom de « chaudron » par la presse locale depuis 1974 et un match contre Hajduk Split. Le terme de « volcan » était autrefois utilisé.

1976

Les vestiaires sont de nouveau modernisés.

1977

Construction d'un terrain couvert annexe.

1979

Les tribunes derrière les buts construites par des buttes en terre sont reconstruites en partie avec des gradins en béton. Une accentuation de la pente permet de gagner 3 000 places.

1994

La même technique est utilisée pour la tribune Henri Point qui reçoit 2 000 places supplémentaires et un toit maintenu par quatre poteaux. Ces travaux suppriment les anciens pylônes qui servaient à l'éclairage pour l'intégrer directement dans le toit des tribunes. Ces toits, en Henri Point et Pierre Faurand, sont surmontés de structures métalliques. La tribune Pierre Faurand est réorganisée avec 4 escaliers structurants qui facilitent la circulation. Tous ces travaux ont permis de supprimer les poteaux qui gênaient la visibilité des spectateurs.

1998

Les vestiaires, bureaux administratifs et loges sont totalement réaménagés lors des travaux de rénovation pour la Coupe du monde 1998. Le stade possède désormais quatre vestiaires dont un avec sauna, bain et hammam ainsi qu'une salle de musculation et une salle de détente. La rénovation permet aussi d'installer le poste de sécurité qui dispose de 19 caméras réparties dans tout le stade et aux abords.

1er janvier 2001

Le stade est maintenant géré par Saint-Étienne Métropole tout en restant la propriété de la ville.

Février 2006

Le siège ainsi que les services administratifs sont transférés au centre de L'Étrat.


L'évolution de l'enceinte

La rénovation pour l'Euro 1984 (décembre 1982-février 1984)

Le stade est retenu pour accueillir des rencontres de l'Euro 1984. Cette volonté d'accueillir des compétitions internationales vient du président Roger Rocher. Il estime dans le ASSE Actualités du 22 novembre 1981 que « l’objectif est de créer 13 000 places assises ». Les travaux engagés permettent de gagner 15 000 places assises en les ajoutant en corbeille au-dessus des tribunes Pierre Faurand et des deux kops. La tribune d'honneur et le centre administratif attenant sont rasés et reconstruits. Le toit des gradins sud est refait en plexiglas « afin de laisser les rayons du soleil réchauffer la pelouse même en hiver ». Les panneaux lumineux sont changés et deviennent électroniques pour afficher les scores et les compositions d'équipes.

Comparaison avant et après travaux :





Avant les travauxAprès les travaux
39 570 placesCapacité48 274 places, dont 22 200 assises


La rénovation pour la Coupe du monde 1998 (mai 1996-1998)

Le stade est retenu pour accueillir des rencontres de la Coupe du monde de 1998. Trois projets sont présentés :
  • Le premier comprend la rénovation de la tribune Pierre Faurand et Henri Point avec ajout de places.
  • Un deuxième qui en faisait un stade fermé de 40 000 places.
  • Un dernier avec une armature métallique traversant la pelouse.

Projet 1

Projet 2


C'est le premier projet, celui de Dominique Berger et André Jallon, qui est finalement retenu.
Le stade doit subir d'importants travaux pour être aux normes FIFA pour un coût de 100 millions de francs (15 millions d'euros), plus 60 millions (9 millions d'euros) pour les abords du stade. Les coûts sont répartis entre l'État (34 millions de francs), la ville de Saint-Étienne (28 millions), le conseil régional de Rhône-Alpes (20 millions) et le conseil général de la Loire (16 millions).
L'adaptation du stade aux normes de la FIFA impose aux architectes quatre tribunes distinctes entre lesquelles il est impossible de circuler, alors que jusque là seul un grillage d'enceinte encerclait le stade, permettant d'accéder à n'importe quelle tribune une fois entré dans le stade. Les places doivent toutes désormais êtres assises y compris dans les tribunes situées derrière les buts.
Du 13 mai au 17 juillet 1996, la pelouse est refaite et le terrain passe de 116 à 122 mètres de longueur. Cette augmentation de l'aire de jeux permet désormais l'organisation de match de rugby et des concerts. En décembre 1996, les travaux des tribunes derrière les buts sont terminés : les places debout sont remplacées par des marches et des fessiers. Les filets de protections et grillages sont remplacés et on installe de nombreuses caméras permettant de surveiller l'intégralité des tribunes. Les loges et vestiaires de la tribune Pierre Faurand sont refaits à neuf début 1997. Un accès handicapés ainsi qu'un poste de sécurité sont installés. Un balcon de 3 000 places est ajouté, tandis que les pylônes de la tribune sont remplacés. Les autres pylônes d'éclairage sont démontés, remplacées par 192 lampes installées sur chacune des quatre tribunes. La tribune Henri Point subit les plus grosses modifications avec l'ajout de 3 000 places. Enfin, chaque tribune est desservie par une billetterie particulière, et dispose de ses propres sanitaires et de sa buvette.
Le 4 novembre 1997, le nouveau système d'éclairage est inauguré. Il comprend 192 projecteurs équipés de lampes à iodure métallique réparties ainsi :
  • 96 projecteurs pour la tribune Pierre Faurand.
  • 72 projecteurs pour la tribune Henri Point.
  • 12 projecteurs pour la tribune Jean Snella.
  • 12 projecteurs pour la tribune Charles Paret.
Les travaux aux abords du stade comprennent l'amélioration de l'accès pour les piétons, la création de nouveaux parkings et accès au stade.
Le nouveau stade est inauguré le 12 mai 1998, un mois seulement avant le début de la compétition, lors d'un match opposant les équipes Espoirs de la France et du Brésil. Le trophée de la Coupe du monde est présenté à cette occasion aux 20 000 spectateurs présents.

Comparaison avant et après travaux :





Avant les travauxAprès les travaux
48 274 places, dont 22 200 assisesCapacité35 616 places


Les aménagements pour la Coupe du monde de rugby 2007 (été 2007)

Le stade est retenu pour accueillir des rencontres de la Coupe du monde de rugby 2007. De nouveaux travaux ont lieu : deux écrans géants sont installés dans deux des angles ouverts du stade.
Depuis l'été 2007, la toiture de la tribune Pierre Faurand est louée pour vingt ans à une société qui y installe 2 600 m² de panneaux solaires. C'est l'une des surfaces de capteurs photovoltaïques les plus importantes en France. Ces panneaux permettent une production annuelle de 206 000 kWh.

Comparaison avant et après travaux :





Avant les travauxAprès les travaux
35 616 placesCapacité35 616 places
ChaudronAdministrateur
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 12 Sep 2012 - 9:52
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 5093
Récompenses :
Administrateur
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
[Suite]


La rénovation pour l'Euro 2016 (juin 2011-septembre 2015)

Le stade est retenu pour accueillir des rencontres de l'Euro 2016.


Le projet d'un nouveau stade

En 2009, les coprésidents de l'ASSE, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, évoquent la possibilité de construire un nouveau stade arguant notamment de la capacité parfois insuffisante de Geoffroy-Guichard pour les matchs à domicile. Cette nouvelle enceinte prend alors place sur un terrain vierge d'une quinzaine d'hectares, situé au nord du musée d'art moderne. L'étude est faite par le cabinet Barué-Boutet Associés, proposant un stade dont la capacité évolue entre 45 000 et 50 000 places, sur deux niveaux. Les courbes de ce nouveau stade, dont la toiture est faite en arceaux en résine structurelle et de fuseaux en ETFE évoquant les rubans qui ont fait la renommée de la ville, forme une sorte de nouvelle colline entre celles de Saint-Priest-en-Jarez et de Villars. Le rendu final est présenté au salon Club 42, jouxtant Geoffroy-Guichard, par les deux présidents. Ce nouveau stade permet alors à l'AS Saint-Étienne de bénéficier directement des retombées économiques, en étant alors le propriétaire, ce qui n'est pas le cas de l'actuelle enceinte, le club n'étant que le locataire.
Coût estimé : 200 millions d'euros.

Le projet provoque une vive opposition de la part des quatre principaux groupes de supporters stéphanois qui organisent une manifestation le 4 juillet 2009. Finalement, fin juin 2009, la municipalité tranche en faveur de la rénovation du stade.


La rénovation du stade

Quatre projets sont présentés :
  • Projet Vinci / Chabanne & Partenaires Architectes (Lyon) :

    Ce groupement a dessiné « un projet durable conçu pour la préservation et la gestion des ressources naturelles (récupération des eaux, captage photovoltaïque, gestion technique, pompes à chaleur) » de 40 200 places dans « une arène fédératrice et protégée par une coque unitaire, véritable objet de design ». Le tout avec « quatre virages complètement fermés en façades ».
    Les kops sont toujours été disponibles « avec une jauge d'accueil de 34 600 places pour la saison 2011-2012 et de 31 300 places pour la saison suivante, pour une demande programmée à 29 000 places » dans l'appel d'offres.
    Coût estimé : 65 millions d'euros.

  • Projet GFC (Bouygues) / Groupe 6 (Grenoble) :

    Sur la base d'un stade de 40 000 places, ce groupement a opté pour « des angles ouverts afin de conserver la vue sur les pignons emblématiques à travers une peau climatique » en guise de brise-vent.
    Sont aussi prévus la « remise en scène des talus historiques des tribunes supporters », « le reprofilage - surélévation des gradins supporters pour l'amélioration de la vision » et « la suppression des grilles ». Une « nouvelle méga-structure » intégre l'éclairage, des publicités et des écrans géants tandis que tous les poteaux été supprimés.
    Ce projet prévoit en outre la création de 41 loges, 3 salons VIP panoramiques superposés avec terrasse sur le terrain, un salon presse panoramique et une salle des Trophées.
    Coût estimé : 71 millions d'euros.

  • Projet Eiffage / Cardete et Huet architectes (Toulouse) / Cimaise et Berger (Saint-Étienne) :

    Pour ce groupement là, l'identité de ce stade « à l'anglaise » réside dans des angles ouverts où « il convie la ville à l'unisson pour en appeler au partage. Ceux du dedans, ceux du dehors, tous conviés à la liesse qui fait du lien social ».
    Sont prévues dans ce stade de 40 000 places « une enveloppe, une résille, un « drapage » qui laisse de jour filtrer la lumière, de nuit l'animation des tribunes, salons, une vêture d'inox ou d'aluminium poli qui illustre l'engagement de la collectivité dans une démarche qui inscrit le design comme vecteur culturel et économique ».
    Coût estimé : 52,7 millions d'euros.

  • Projet Léon Grosse (Aix-les-Bains) / Atelier d'architecture Chaix et Morel Associés (Paris) :

    Sur la base d'un stade de 40 830 places, ce groupement avait opté pour trois angles fermés et un gardé ouvert.
    L'enveloppe est habillée d'une peau de métal rainurée et perforée, laissant passer la lumière et la vue, et constellée de touches en Inox réfléchissantes qui animent le stade à la tombée de la nuit. L'ensemble procurant un sentiment d'ouverture sur la ville.
    Ce projet prévoit en outre la création d'un Musée des Verts, de 52 places banc sportif, 28 places banc sécurité, 2 300 places VIP, 37 loges en Ligue 1 et 40 en UEFA.
    Coût estimé : 58 millions d'euros.

Le projet retenu

C'est le quatrième projet, celui du cabinet d'architecture parisien Chaix et Morel et porté par le groupement Léon Grosse, qui est finalement retenu.
Mais le club refuse de participer à la présentation du 22 octobre 2010 arguant du fait qu'il n'a pas été assez consulté et qu'il n'a pas fait partie du jury final. De plus, le projet ne leur satisfait guère (faible complément de loges VIP, problème de suppression de grille, peu de cohésions sur les différents alignement des tribunes...).

Ce projet prévoyait la fermeture partielle de l'enceinte avec le comblement de trois des quatre angles. Ces travaux ont également pour but de mettre le stade aux normes UEFA dans la perspective de l'Euro 2016.
Concernant le quatrième angle, il n'était pas prévu pour des questions de budget mais aussi parce qu'il était plus compliqué à créer à cause de sismicité (sous-sol fragile). Une réflexion était engagée pour son devenir. Après une pétition lancée par les supporters pour demander la fermeture du quatrième angle, Saint-Étienne Métropole annonce sa construction sur un niveau. Il en couterait entre 0,7 et 1,5 millions d'euros.
Roland Goujon, vice-président de Saint-Étienne Métropole en charge des équipements sportifs, explique que c'est à cet endroit que « les mines sont les plus proches. D'ailleurs pour les travaux pour la Coupe du monde 98, il y avait eu quelques désordres. Ils avaient coulé des bétons avec des pieux qu'ils n'avaient pas tubés et le béton était parti dans les galeries de mines. Il y avait eu quelques soucis aussi lors de l'installation du grand écran donc dans un premier temps on avait décidé de surseoir la réalisation du quatrième angle, et puis finalement on l'a quand même fait ».
Le fait que le stade soit désormais fermé a plusieurs conséquences selon Roland Goujon : «sur un plan sportif et architectural, le stade est particulièrement réussi. L'ambiance du Chaudron était déjà particulièrement importante, aujourd'hui elle s'accentue de par le fait que tous les angles sont fermés. Après ça amène quelques désagréments. En période hivernale, le soleil pénètre encore moins dans l'enceinte sportive, si bien que pour préserver un bon état de la pelouse on a associé de la luminothérapie pendant l'hiver pour que le gazon soit de meilleure qualité ».


La transparence et l'ouverture sur la ville

A l'issue du dialogue compétitif auquel participent les quatre candidats, Saint-Étienne Métropole a choisi le projet du cabinet d'architecture parisien Chaix et Morel et porté par le groupement Léon Grosse, dont il présente l'avantage d'être évolutif (ce qui permettra éventuellement d'ajouter un restaurant panoramique) et offre, selon Maurice Vincent, le « meilleur rapport qualité/prix, mais pas le moins cher ».
Outre d'améliorer la capacité du stade qui passera de 35 000 à 41 677 places, le concept du cabinet d'architecte, connu notamment pour sa conception des stades de Grenoble (nommé au « Prix d'architecture de l'Équerre d'argent 2008 ») et d'Amiens, repose sur la volonté de lui donner une image plus moderne et une silhouette reconnaissable parmi tous les stades français et européens, en préservant l'esprit du chaudron.

L'une des spécificités du stade Geoffroy-Guichard était d'être un stade à l'anglaise, c'est-à-dire avec quatre tribunes non reliées entre elles et très proches du terrain. Sur le projet initial, « si trois des angles jusqu'ici inoccupés, vont être comblés et accueillir des gradins, nous avons conservé un stade très anguleux avec ses verticalités et horizontalités », se réjouit Roland Goujon.
Dans les tribunes Jean Snella et Charles Paret, des méga-poutres (140m de long, 200 tonnes) remplacent les poteaux.


La fiche technique
  • Les grandes interventions sur le bâti :

    • La création de tribunes en balcon au-dessus des kops Paret et Snella pour une visibilité optimale et une homogénéité de l'enceinte intérieure ;
    • Le rehaussement des toitures des tribunes Jean Snella et Charles Paret pour rejoindre les tribunes Henri Point et Pierre Faurand et créer des angles ;
    • L'aménagement d'une rue sous la tribune Henri Point, en rez-de-chaussée, comme un nouvel espace de convivialité ;
    • Un stade évolutif pour des besoins futurs.

  • La vie dans le stade :

    • Des espaces médias redimensionnés ;
    • Des espaces réceptifs augmentés et améliorés ;
    • Une visibilité soignée ;
    • Une accessibilité, une sécurité, un hygiène, un confort des spectateurs et une convivialité de l'usage ;
    • Un accueil des médias totalement réorganisé avec un accès spécifique ;
    • Une surface de déambulatoire supérieure de 39% aux demandes du programme pour privilégier le confort des spectateurs.

  • La mise aux normes du stade :

    • Une accessibilité et une augmentation des places réservées pour les personnes à mobilité réduite. Une volonté très forte de Patrick Revelli, conseiller technique aux sports de la ville, plus connu comme ailier droit de la légendaire équipe des Verts de 1976 ;
    • Une sécurité du matériel et des usages du stade ;
    • Des sanitaires améliorés ;
    • Un confort optimisé pour tous les publics.

  • La conformité UEFA Euro 2016 :

    • Une aire de jeux (projet : 11 000 m²) ;
    • Des annexes sportives ;
    • Des espaces personnalités, loges et partenaires ;
    • Des annexes médias ;
    • Des tribunes grand public, VIP, médias, emplacement des caméras, sonorisation, écrans géants ;
    • Des annexes spectateurs ;
    • Des annexes d'exploitation ;
    • Des espaces extérieurs.

Le financement

Un lifting toutefois de grande envergure mais à des coûts maîtrisés, selon la volonté de Maurice Vincent, maire de la ville et président de Saint-Étienne Métropole, qui a même opté pour une maîtrise d'ouvrage publique (MOP). Un cas rare parmi les dix enceintes destinées à accueillir les compétitions de l'Euro 2016, qui ont choisi soit un partenariat public-privé (PPP), comme à Lille, Bordeaux, Nice, Marseille, soit des fonds privés comme à Lyon (stade des Lumières propriété intégrale de l'OL), soit un bail emphytéotique administratif (BEA) qui permet à une collectivité de transférer la propriété d'un bien à un locataire pour une très longue durée, les travaux étant alors à la charge du bailleur.

« Chaque cas est particulier, a expliqué Maurice Vincent, lors d'une conférence de presse le 5 juin concernant l'avancement des travaux. Dans le nôtre, un PPP n'était pas envisageable car il aurait fallu construire suffisamment d'équipements commerciaux pour minorer le prix du stade et les remboursements d'emprunt auraient été trop élevés. Nous avons donc préféré la formule de la maîtrise d'ouvrage publique avec une renégociation sur la redevance versée par le club à la ville ».
Et d'ajouter : « le coût net du nouveau stade, subventionné par l'État à hauteur de 20,8 millions d'euros, reviendra pour les 400 000 habitants de l'agglomération à 15 millions d'euros échelonnés sur 20 ans. Et ceci en retranchant le remboursement de la TVA et la redevance que nous versera le club qui passera de 800 000 à 1,5 million d'euros ».


Les travaux

Les travaux débutent à la fin du mois de mai 2011 et s'étalent jusqu'en été 2015, nécessitant de fermer les quatre tribunes l'une après l'autre. Ils sont prévus en cinq phases :
  • Phase 1 : juin 2011 - septembre 2012/octobre 2012 (prévue à l'origine : juin 2011 - juin 2012) : réhabilitation de la tribune Charles Paret + création des angles nord-est et nord-ouest.
  • Phase 2 : septembre 2012 - été 2013 (prévue à l'origine : juin 2012 - juin 2013) : réhabilitation des tribunes Jean Snella, Henri Point et Pierre Faurand (côté nord) + création de l'angle sud-ouest.
  • Phase 3 : été 2013 - été 2014 (prévue à l'origine : juin 2013 - juin 2014) : réhabilitation de la tribune Pierre Faurand (côté sud).
  • Phase 4 : fin mai 2014 - été 2015 : travaux sur le parking nord et l'entrée de l'Etivallière, travaux sur l'allée Lauer et le parking côté Henri Point, démolition des bâtiments situés à l'angle du stade de l'Etivallière, repositionnement de la rue Paul et Pierre Guichard, revêtements du grand parking et aménagements sud, et réfection complet du parvis autour du stade.
  • Phase 5 : 14 décembre 2015 - 29 avril 2016 : uniformisation de l'enveloppe extérieur du stade avec l'installation sur l'arrière de la tribune Henri Point du même habillement que le reste du stade et coup de peinture sur les pieds des piliers et sur les escaliers.
La première pierre des travaux de rénovation est posée symboliquement le 13 septembre 2011, le jour des 80 ans du stade.

Décembre 2011


Arrière de la tribune Charles Paret, côté gauche

Arrière de la tribune Charles Paret, côté droit

Création de la faille séparant virage H.Point - C.Paret de la tribune Charles Paret



Arrière du virage Henri Point - Charles Paret

[Voir plus de photos, mois par mois]

Virage Henri Point - Charles Paret

Création d'un kop provisoire à la tribune Henri Point


Décembre 2012


Tribune Charles Paret terminée

Arrière de la tribune Jean Snella

Reprofilage de la tribune Jean Snella



Façade de la tribune Pierre Faurand

[Voir plus de photos, mois par mois]

Salon Manufacture

Salon suite 1933


Décembre 2013


Tribune Jean Snella terminée

Musée des Verts terminé

Salle des trophée au Musée des Verts



Lettrage de la tribune Henri Point

Angle Henri Point - Jean Snella


Décembre 2014


Vue aérienne du stade terminé

Finition du parvis de la tribune Pierre Faurand

Tribune Pierre Faurand terminée



Tribune Henri Point terminée

[Voir plus de photos, mois par mois]

Tribune Jean Snella terminée

Tribune Charles Paret terminée


Décembre 2015


Vue aérienne du stade, parvis de la tribune Pierre Faurand terminé

[Voir plus de photos, en janvier et en juin]

Parvis de la tribune Pierre Faurand terminé

Esplanade entre la tribune Jean Snella et la Boutique des Verts

Mai 2016


Tribune Henri Point terminée

La livraison

Conçus en cinq phases, les travaux démarrés juin 2011 sont allés bon train, à part quelques mois de retard dû à un hiver rigoureux. Le stade Geoffroy-Guichard est livré en été 2014. Le coût total des travaux du stade atteint 71,8 millions d'euros (58 millions d'euros initialement prévus), soit une augmentation de 13,8 millions d'euros.
A n'en pas douter, la rénovation propulsera ce lieu mythique dans un avenir qui lui conservera son statut de temple du football.

Comparaison avant et après travaux :





Avant les travauxAprès les travaux
35 616 placesCapacité41 677 places


L'ouverture du Musée des Verts (décembre 2013)

Situé dans le virage Pierre Faurand - Jean Snella, le Musée des Verts marque une nouvelle étape dans l'histoire des Verts. Il est inauguré le 20 décembre 2013, l'année des 80 ans de l'ASSE. Le club devient ainsi le premier club de football français à ouvrir un musée.
Impulsée par le Conseil Général de la Loire, la création de cet exceptionnel espace de 800 m² répond à la volonté de l'ASSE de valoriser son histoire, de promouvoir ses valeurs et de satisfaire la passion de tous ses supporters. Elle s'inscrit dans le projet de rénovation du stade Geoffroy-Guichard. Ce projet exprime « une volonté partagée de voir naître un ensemble muséal exceptionnel autour d'un club de football mythique ».
La collection du Musée des Verts comprend plus de 1 000 objets, 50 000 photos, la voiture d'Ivan Curkovic, une salle des trophées... Elle raconte l'ASSE dans toutes ses composantes et ses activités.
Le Musée des Verts, résolument tourné vers l'avenir, est riche d'outils numériques et constitue un nouveau pôle culturel pour le département de la Loire.



Musée des Verts

Plan du Musée des Verts


L'ouverture d'un restaurant (août 2017)

Manger avec une vue sur la pelouse du Chaudron ? Bientôt un rêve qui va devenir réalité pour les supporters de l'ASSE au vu de l'annonce faite le 17 août 2016.
Trois descendants de l'entrepreneur stéphanois Geoffroy Guichard, fondateur de la première marque de distribution française, Casino, vont construire et exploiter un restaurant dans l'enceinte du stade. Ils s'appellent Jérémy Guichard, Mathieu Guichard et Michaël Polon et ils sont les arrière-arrière-petits-fils du fondateur de Casino. Le premier, âgé de trente-six ans, tient un restaurant thaïlandais à Saint-Tropez, après avoir voyagé de Saint-Étienne à Bangkok ; le deuxième, son frère, est un entrepreneur confirmé de trente-quatre ans, à la tête de quatre sociétés ; le troisième n'est pas connu des médias.
Ils sont une dizaine d'investisseurs privés, dont font partie les descendants de Geoffroy Guichard, à participer à cet investissement de deux millions d'euros. Tous fans du club et d'origine stéphanoise, ils constituent ensemble la SAS Geoffroy-Guichard Immobilier.

Le restaurant panoramique sera construit dans le virage Pierre Faurand - Jean Snella, sur les 750 m² vides située au-dessus du Musée des Verts. Le projet permettra d'exploiter cet espace inoccupé.
Le style de ce restaurant sera celui d'une brasserie, pour « conserver le caractère populaire du site », aux tarifs « accessibles à tous », selon ses futurs exploitants, le tout dans un décor reprenant l'histoire de l'ASSE ainsi que le passé minier de la ville. Sa capacité sera de cent-vingt couverts sur un espace de plus de 600 m² auxquels s'ajoutent 100 m² de terrasse. L'ensemble donnant une vue imparable sur Geoffroy-Guichard et sa pelouse. Le nom du restaurant n'a pas encore été choisi.
Saint-Étienne Métropole a consenti en juillet 2016 à la SAS Geoffroy-Guichard Immobilier un bail emphytéotique (c'est-à-dire de très longue durée) de trente ans, au terme duquel le restaurant deviendra la propriété de Saint-Étienne Métropole. Pendant ces trente ans, le restaurant versera une redevance annuelle révisable de 12 000€ HT.
Les deux frères espèrent ouvrir le restaurant en août 2017, pour le coup d'envoi de la prochaine saison de Ligue 1. Il s'agira d'une première activité commerciale permanente dans ce stade.

Jérémy Guichard a déclaré : « nous nous sommes rapprochés de Saint-Étienne Métropole qui a tout de suite été intéressé. Si cela n'avait pas été au sein du Chaudron, jamais je n'aurais ouvert une brasserie ». Avant d'ajouter : « chacun a son domaine de compétence. Moi, c'est la partie business avec notre troisième associé Michaël Polon. Mathieu s'occupe de la partie restauration. Une fois le permis de construire délivré, nous lancerons la construction de l'établissement qui sera ouvert 365 jours par an et comptera une quinzaine de salariés ».



Restaurant

Intérieur du restaurant
ChaudronAdministrateur
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 12 Sep 2012 - 9:53
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 5093
Récompenses :
Administrateur
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
[Suite]


La capacité et l'affluence

La capacité

Avec 41 677 places, le stade Geoffroy-Guichard est le septième plus grand stade français à usage sportif en général, derrière le Stade de France (81 338 places), le Stade Vélodrome (67 354 places), le Parc Olympique lyonnais (59 186 places), le Stade Pierre-Mauroy (49 834 places), le Parc des Princes (47 929 places) et le Stade Matmut-Atlantique (42 115 places).

Le stade n'a cessé d'évoluer au fil des années :

AnnéePlaces
19311 800
19355 000
193815 000
195730 000
196839 570
198448 274 dont 22 200 assises
199835 616 assises
201641 677 assises


L'affluence

La moyenne d'affluence fluctue avec les résultats de l'équipe. De 12 455 spectateurs lors de la saison 1968-1969, elle monte à 20 797 spectateurs en 1978-1979. Les travaux de rénovation (notamment en 1998) ou les descentes en division 2 (2001-2004) font baisser l'affluence. La plus forte est celle de la saison 2013-2014 avec 30 595 spectateurs.


Évolution de l'affluence depuis 1970 (moyenne des matchs de championnat se jouant à domicile)
(les points roses indiquent les saisons jouées en division 2)


Les records d'affluence

Le 16 février 1964, Saint-Étienne reçoit Lyon, 33 526 spectateurs garnissent les tribunes avant les rénovations effectuées par la mairie. Le 26 novembre 1969, lors d'un match de coupe d'Europe contre le Legia Varsovie, l'affluence atteint 38 309 spectateurs dans la configuration « stade à l'anglaise ». Mais le record d'affluence au stade Geoffroy-Guichard date du 11 mai 1985 pour un quart de finale de coupe de France face à Lille : 47 747 spectateurs remplissent le stade.
Le record d'affluence pour un match de division 2 est de 41 985 spectateurs, lors d'un derby avec l'équipe du USF Le Puy lors de la saison 1985-1986.
Le record pour un match international de football est de 47 589 spectateurs le 19 juin 1984 lors de France - Yougoslavie pour l'Euro 1984 et de 35 616 personnes pour un match international de rugby le 29 septembre 2007 pour Écosse - Italie lors de la Coupe du monde de rugby 2007.

Le top 10 des records d'affluence :

AffluencesDatesMatchs
147 74711 mai 1985Quart de Coupe de France : Saint-Étienne - Lille
247 58919 juin 1984Euro 1984 : France - Yougoslavie
346 35216 avril 1985Huitième de Coupe de France : Saint-Étienne - Lens
445 00019 mai 1984Barrage D1/D2 : Saint-Étienne - RC Paris
544 82028 mars 1987Division 1 : Saint-Étienne - Marseille
644 63325 avril 1990Division 1 : Saint-Étienne - Marseille
744 47427 février 1988Division 1 : Saint-Étienne - Marseille
842 58424 août 1985Division 2 : Saint-Étienne - USF Le Puy
941 49222 février 2017Seizième d'Europa League : Saint-Étienne - Manchester United
1041 4853 octobre 1992Division 1 : Saint-Étienne - Lyon


Les équipements

L'écologie

2007

La toiture de la tribune Pierre Faurand est recouvert de panneaux solaires afin de produire de l'électricité. Avec une couverture de 2 600 m², cette réalisation représentait en 2007 la plus grande installation photovoltaïque de France. Cette action qui s'inscrit dans une volonté de développement durable de la ville, ne bénéficie pas directement au stade contrairement à ce que l'on peut penser. Les panneaux présents sur la toiture du stade permettent de produire de l'électricité qui est revendue à EDF.
Ces panneaux permettent une production annuelle de 206 000 kWh et une économie de 70 tonnes de CO² par an.
Saint-Étienne Métropole loue pour une durée de vingt ans, la toiture du stade Geoffroy-Guichard pour un euro symbolique à une société qui prend en charge l'investissement, la maintenance, la gestion et surtout les revenus de la revente d'électricité.

2012 - 2014


Cuve d'eau de pluie
Dans le cadre des récents travaux, le stade s'est équipé de :
  • Deux pompes à chaleur réversibles d'une puissance de 370 kW pour le chauffage et le rafraîchissement des 3 000 m² d'espaces réceptifs.
  • Une cuve d'eau de pluie de 500m3 pour l'arrosage de la pelouse. Enterrée à l'arrière de la tribune Charles Paret, l'immense cuve est directement raccordée aux descentes d'eau pluviale de la couverture de la tribune Charles Paret et de ses deux virages. Ainsi, l'arrosage de la pelouse du stade est réalisé à 75% du temps par l'eau de pluie. Permettant donc d'économiser la consommation d'eau de ville.
  • Un dispositif de récupération des déchets alimentaires (sandwichs, buffets) et des déchets verts (tontes de la pelouse) afin de les composter sur la plateforme du Lycée Horticole de Montravel, situé à quelques kilomètres du stade.
  • Cinq véhicules électriques pour les équipes de maintenance et de surveillance du stade.

2016

Faire de Geoffroy-Guichard un stade exemplaire en le rendant toujours plus vert. Telle est la volonté de Saint-Étienne Métropole pour l'Euro 2016.
Le projet concerne la collecte et la transformation d'huile de friture en biodiesel afin d'alimenter le groupe électrogène du système d'éclairage. Selon Sylvie Fayolle, vice-présidente de Saint-Étienne Métropole en charge du développement durable, « toutes les huiles de friture ne sont pas collectées et celles qui le sont, sont généralement transportées en Espagne ou en Allemagne afin d'être transformées en biodiesel ».
Le projet de recyclage des huiles de friture s'inscrit dans le cadre de l'appel à projet national « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » pour lequel l'agglomération stéphanoise a été retenue. A la clef, une subvention versée par l'Etat comprise entre 500 000 et 2 millions d'euros qui permettra notamment d'acquérir la machine nécessaire à la transformation des huiles en biodiesel.
La collecte et la transformation des huiles de friture sont confiées à l'association d'insertion Ondaine agro, basée au Chambon-Feugerolles, à quelques kilomètres de Saint-Étienne. Cette structure qui emploie quatorze personnes en contrat d’insertion et trois permanents, valorise actuellement les déchets de pain en les transformant en nourriture animale. La collecte d'huile de friture auprès des restaurants et des usagers devrait lui permettre d'embaucher deux salariés supplémentaires.
L'objectif est de recycler 20 000 litres d'huile la première année et d'arriver progressivement à 100 000 litres par an, soit autant de biodiesel. L'intérêt, c'est que la valorisation d'un litre d'huile évite le rejet de 3 kg de CO² dans l'atmosphère.
Ce nouveau dispositif d'éclairage est opérationnel depuis le début de l'Euro 2016.

Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, a visité le stade le 10 octobre 2015. Elle a déclaré : « vous vous demandez ce que la ministre de l'Écologie vient faire dans ce stade ? Je suis venue ici parce que c'est un équipement exceptionnel. C'est le premier stade à énergie positive », avant d'ajouter qu'il est « une référence pour le développement durable ».


La pelouse


Coupe de la pelouse


Rampes de luminothérapie devant la tribune Jean Snella et bâches devant la tribune Charles Paret
La réfection complète de la pelouse du stade date de 1996 en vue de la Coupe du monde 1998. Pour la Coupe du monde de rugby 2007, seul le tapis végétal (couche supérieure de 4 cm) a été changé.
Pour l'accueil de l'Euro 2016, Saint-Étienne Métropole a acté le 22 mai 2014 le changement complet de la pelouse. Du « potager » comme l'avait appelée Christophe Galtier, l'ancienne pelouse va laisser place à une pelouse hybride dotée de la technologie AirFibr de Natural Grass capable de supporter les variations météo. AirFibr est la toute dernière innovation de Natural Grass dans le domaine des sols sportifs hybrides. Cette technologie est destinée aux terrains d'honneur et d'entraînement des clubs de football et de rugby de haut niveau, pour lesquels elle a été spécifiquement conçue.
Cette pelouse à un million d'euro a plusieurs avantages : elle est réputée réduire de 30% les blessures des joueurs, elle offre un confort de jeu, une résistance à l'arrachement, une mémoire de forme infinie, une isolation thermique, une résistance à toute épreuve, une restitution élastique de l'énergie, une parfaite homogénéité, un terrain jamais boueux, une très forte perméabilité et une importante rétention d’eau utilisable.
L'ensemble du dispositif entraîne un rehaussement de la pelouse de 30 cm par rapport au niveau de l'ancienne, conséquence jugée favorable à l’amélioration de la visibilité des supporters. Quant aux plans inclinés sur le pourtour de la pelouse pour rejoindre le niveau de l'allée goudronnée, ils sont revêtus de pelouse synthétique.

L'éclairage naturel de la pelouse est insuffisant et c'est pour cela que la LFP classe Geoffroy-Guichard en stade de montagne. La disparition du toit en plexiglas de la tribune Jean Snella, la fermeture des quatre angles et le rehaussement de la pelouse réduisent encore plus l'ensoleillement. Saint-Étienne Métropole a donc acquis, pour un coût de 300 000 euros, des rampes de luminothérapie pour le développement de la pelouse et pour la garder en bon état. Ce procédé, qui ne diffuse pas de la chaleur mais uniquement de la lumière, est utilisé par plusieurs clubs : Chelsea, Lille, Marseille, Nantes, PSG, Rennes, Toulouse...

Dans le cadre de l'entretien de cette pelouse, il est prévu un certain nombre de séquences permettant d'assurer la longévité et la qualité de cet équipement. La seule solution technique permettant un résultat efficace et garanti est le scalpage du premier centimètre du terrain, suivi d'un nouveau semis sur l'aire de jeu. Cette pratique de rabotage de la couche végétale est déjà utilisée par plusieurs clubs (Manchester, Nantes, Troyes...) et fait partie des opérations de traitement de pelouse assez classiques lors des intersaisons sportives. Cette opération a plusieurs effets positifs :
  • Éliminer une couche de 1 cm d'épaisseur qui sature le sol en surface avec un risque phytosanitaire élevé et provoque une mauvaise évacuation des eaux de surface.
  • Obtenir une surface saine favorable aux échanges entre la partie aérienne et souterraine, et d'avoir une meilleure tenue à l'arrachement lors des rencontres.
  • Éliminer la forte population de pâturins annuels, espèce invasive et sensible, non adaptée pour les aires de jeux, leur donnant un aspect visuel très médiocre.
  • Obtenir un sol plus résistant et poursuivre sur une saison de Ligue 1 avec des travaux intermédiaires moindres.

Les travaux

La prestation est confiée à l'entreprise Parc et Sports. Les travaux débute le 28 mai 2015.
La pelouse est posée sur le substrat damé du 29 juillet 2015 au 1er août 2015 et pour quelques compléments les 4 et 5 août 2015 par l'équipe spécialisée de la société Parc et Sports. Les 7 880 m² de pelouse sont acheminés en rouleaux depuis Paris, le lieu de culture et siège de Natural Grass, par vagues de quatre camions quotidiens réfrigérés pour maintenir la fraîcheur du gazon. Les quinze jours qui séparent du premier match le 17 août 2015 sont mis à profit pour assurer la pousse et l'ancrage de la pelouse au substrat et la jointure des plaques de pelouse, un délai suffisant assure Saint-Étienne Métropole.

Les travaux comprennent la dépose de l'ancienne pelouse, le remplacement du substrat, la réalisation de nouveaux drains, la mise en place d'un système de chauffage pour le maintien hors gel, l'installation d'un système d'arrosage intégré et la pose d'un gazon de placage cultivé sur le nouveau substrat.



Dépose de l'ancienne pelouse

Dépose du substrat

Réalisation de nouveaux drains



Nouveau substrat

[Voir plus de photos]

Pose d'un gazon de placage

Nouvelle pelouse terminée



Les sièges des kops

Créés spécialement pour le stade Geoffroy-Guichard, les nouveaux sièges des kops sont équipés d'un dossier blanc amovible qui reste abaissé, hormis pour les compétitions européennes où l'UEFA impose qu'il soit relevé.
Le dossier blanc est replié sous l'assise verte. Une fois l'assise relevé, le dossier peut être sorti et l'assise est ensuite refermée.

« Cela va donner une unité de couleur au stade et puis ces sièges ont une double utilité et répondent aux normes UEFA. Enfin, si les normes évoluent en championnat, on aura déjà la réponse à la question », confie Maurice Vincent, président de Saint-Étienne Métropole.
17 000 sièges ont été installés dans les kops. Ces sièges ultra résistants ont aussi un coût et sont en moyenne 30% plus cher que le siège « coque » qui possède un dossier non rétractable. « On a même fait rouler une voiture sur ces sièges et ils n'ont pas bronché », affirme Charles Tremeau, directeur développement des produits chez l'entreprise Grosfillex, concepteur de ces sièges.


Les utilisations du stade

Le stade Geoffroy-Guichard est connu pour accueillir les matchs de l'ASSE. Mais d'autres événements s'y déroulent :
  • Des matchs de Coupe du Monde de football et de rugby ;
  • Des matchs de championnat d'Europe ;
  • Des matchs de l'Équipe de France ;
  • Des matchs de clubs de football (en plus de l'ASSE) :
    • Le Côte-Chaude Sportif (DHR) en 1994 ;
    • L'ASSE B (CFA) en 2005 et 2007 ;
    • Le FC St-Joseph (Ligue Auvergne-Rhône-Alpes, District de la Loire) en 2005.
  • Des matchs de clubs rugby :
    • Le Stade français en 1999 ;
    • Le CS Bourgoin-Jallieu en 2006 ;
    • L'ASM Clermont en 2010 et 2015 ;
    • Le CASE Loire Sud rugby en 2010 et 2011.
  • Des concerts.

Les matchs amicaux

Le stade Geoffroy-Guichard accueille de nombreuses rencontres :

12 novembre 1997
France2 - 1
19 514 spectateurs
Écosse


24 novembre 2001 - rugby à XV
France77 - 10
33 500 spectateurs
Fidji


7 juin 2006
France3 - 1
34 147 spectateurs
Chine


2 juin 2009
France0 - 1
25 000 spectateurs
Nigeria


29 mars 2015
France2 - 0
37 000 spectateurs
Danemark


L'Euro 1984

Le stade Geoffroy-Guichard accueille deux rencontres :

14 juin 1984 - Premier tour (groupe B)
Espagne1 - 1
17 012 spectateurs
Roumanie


19 juin 1984 - Premier tour (groupe A)
France3 - 2
45 789 spectateurs
Yougoslavie


L'Euro 1996

Le stade Geoffroy-Guichard accueille une rencontre d'éliminatoires :

8 octobre 1994 - Éliminatoires (Groupe 1)
France0 - 0
31 144 spectateurs
Roumanie


La Coupe du Monde 1998

Le stade Geoffroy-Guichard accueille six rencontres :

14 juin 1998 - Premier tour (groupe F)
Yougoslavie1 - 0
30 392 spectateurs
Iran


17 juin 1998 - Premier tour (groupe B)
Chili1 - 1
30 600 spectateurs
Autriche


19 juin 1998 - Premier tour (groupe D)
Espagne0 - 0
30 600 spectateurs
Paraguay


23 juin 1998 - Premier tour (groupe A)
Écosse0 - 3
30 600 spectateurs
Maroc


25 juin 1998 - Premier tour (groupe E)
Pays-Bas2 - 2
30 600 spectateurs
Mexique


30 juin 1998 - Huitième de finale
Argentine2 - 2
(4-3 tab)
30 600 spectateurs
Angleterre


La Coupe des Confédérations 2003

Le stade Geoffroy-Guichard accueille cinq rencontres :

19 juin 2003 - Premier tour (groupe B)
Turquie2 - 1
16 944 spectateurs
États-Unis


20 juin 2003 - Premier tour (groupe A)
France2 - 1
33 070 spectateurs
Japon


22 juin 2003 - Premier tour (groupe A)
Japon0 - 1
24 541 spectateurs
Colombie


23 juin 2003 - Premier tour (groupe B)
Brésil2 - 2
29 170 spectateurs
Turquie


28 juin 2003 - Troisième place
Colombie2 - 1
18 237 spectateurs
Turquie


La Coupe du Monde féminine 2003

Le stade Geoffroy-Guichard accueille une rencontre de qualifications :

16 novembre 2002
France1 - 0
23 680 spectateurs
Angleterre


La Coupe du Monde de rugby 2007

Le stade Geoffroy-Guichard accueille trois rencontres :

9 septembre 2007 - Premier tour (poule C)
Écosse56 - 10
34 162 spectateurs
Portugal


26 septembre 2007 - Premier tour (poule A)
Samoa25 - 21
33 616 spectateurs
États-Unis


29 septembre 2007 - Premier tour (poule C)
Écosse18 - 16
35 616 spectateurs
Italie
ChaudronAdministrateur
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 12 Sep 2012 - 9:54
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 5093
Récompenses :
Administrateur
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
[Suite]


Le match contre la pauvreté (2015)

Lors des onze premières éditions, les amis de Zinédine Zidane affrontaient ceux du brésilien Ronaldo, tous deux ambassadeurs du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Mais à l'occasion de la douzième édition, le 20 avril 2015, Zinédine Zidane et Ronaldo font équipe ensemble avec d'autres footballeurs de renom, sous le nom de « Zidane, Ronaldo & amis », pour affronter l'équipe « ASSE All Stars ». L'ancien arbitre international Pierluigi Collina dirige la rencontre pour la dixième fois.
Les billets sont vendus à huit et douze euros. Les deux tiers de la recette sont reversés au profit de l'effort de relèvement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, les trois pays les plus durement touchés par l'épidémie d'Ebola, afin de leur permettre de se reconstruire. Le tiers restant est reversé à l'association « ASSE Cœur-Vert » qui soutient de nombreuses actions caritatives.

Composition de Zidane, Ronaldo & amis :



Remplaçants : Edwin Van der Sar, Cafu, Jay-Jay Okocha, Ronald De Boer, Vladimir Smicer, Louis Saha

Entraîneur : Frank De Boer
Composition d'ASSE All Stars :



Remplaçants : Sébastien Perez, Pascal Feindouno, Lionel Potillon, Pierre-Emerick Aubameyang, Max-Alain Gradel, Landry N'Guemo, Jessy Moulin, Dominique Rocheteau, Mevlut Erding, Laurent Paganelli, Franck Tabanou, François Clerc, Benjamin Corgnet

Entraîneur : Christophe Galtier

Le stade Geoffroy-Guichard accueille cette rencontre :

20 avril 2015
Zidane, Ronaldo & amis

David Trezeguet (4ème)
Ronaldo (32ème)
Clarence Seedorf (33ème)
Ronaldo (42ème)
Youri Djorkaeff (45ème)
Ronaldo (51ème)
Jay-Jay Okocha (69ème)
7 - 9
33 913 spectateurs
ASSE All Stars

Alex (7ème)
Laurent Battles (20ème)
Yohan Mollo (39ème)
Pascal Feindouno (64ème)
Yohan Mollo (66ème)
Pierre-Emerick Aubameyang (70ème)
Laurent Battles (76ème)
Pierre-Emerick Aubameyang (84ème)
Pierre-Emerick Aubameyang (89ème)



Photo de groupe

Jérémy Janot, Ronaldo, Zinédine Zidane et Fabien Barthez



Dominique Rocheteau, Christophe Galtier et Laurent Paganelli

Alex

Pierre-Emerick Aubameyang après un but

Pascal Feindouno

Pierluigi Collina


Les spectateurs voient Alex faire la panthère après seulement sept minutes de jeu, Yohan Mollo se dépenser énormément, Zinédine Zidane faire des roulettes, un triplé de Pierre-Emerick Aubameyang et de Ronaldo toujours aussi adroit face au but... Cinq champions du monde 1998 sont alignés au coup d'envoi dans l'équipe de Zidane, Ronaldo & amis : Fabien Barthez, Christian Karembeu, Zinédine Zidane, Youri Djorkaeff et David Trezeguet.
Face à eux, dans l'équipe ASSE All Stars, il y a Jérémy Janot dans les buts, remplacé par Jessy Moulin en seconde période. Laurent Paganelli et Dominique Rocheteau rentrent sur le terrain à cinq minutes de la fin sous les ovations des supporters stéphanois qui donnent de la voix tout au long des 90 minutes.


L'Euro 2016




Super Victor, mascotte de l'Euro 2016

Logo de Saint-Étienne ville hôte

Gare de Châteaucreux


20 mai 2011

La FFF annonce que le stade n'est retenu que comme « stade de réserve » pour les matchs de l'Euro. La ville de Saint-Étienne a ensuite publié un communiqué dans lequel elle qualifie la décision de la FFF d'« injuste et incompréhensible », malgré un dossier « solide et bien construit, appuyé sur une capacité à organiser de grands événements sportifs et d'en faire de grandes fêtes populaires et sur la rénovation du stade Geoffroy-Guichard ». Le maire de la ville, Maurice Vincent, dépose alors un recours auprès de la FFF afin de réintégrer la ville dans la liste.

16 juin 2011

Michel Platini, président de l'UEFA, annonce que Saint-Étienne est repêché (tout comme le stade de Toulouse), pour le plus grand soulagement des stéphanois, à l'image de Roland Goujon, vice-président de Saint-Étienne Métropole en charge des équipements sportifs, pour qui les liens entre cette décision et l'affection portée par Michel Platini à Saint-Étienne n'existent pas : « Michel Platini n'a pas élargi le nombre de villes à onze sous prétexte qu'il a des affinités avec Saint-Étienne. C'est un homme honnête. Il a pris en compte les incohérences du verdict du Conseil fédéral et la solidité de notre dossier ».

15 mars 2016

Des installations en vue de l'Euro 2016 commencent à prendre place devant la tribune Jean Snella. Il s'agit d'un grand centre pour les médias installé par l'UEFA.
L'objectif est d'accueillir plus d'une centaine de journalistes des quatre coins du monde sur l'esplanade séparant le stade à la Boutique des Verts. Un chapiteau blanc est installé devant les préfabriqués fin mai, protégé par des barrières le long de la rue Paul et Pierre Guichard.
Le long de la tribune Jean Snella des échafaudages de quatre étages sont montés. Ils servent à faire passer les câbles pour les télévisions. Deux cents kilomètres de câbles au total reliant la tribune de presse aux différentes régies, installées dans les préfabriqués. Sur la terrasse des régisseurs, au-dessus des préfabriqués, les rouleaux pour les câbles ont été recyclés en table d'apéritifs, comme un petit salon de jardin.
Sur le parking visiteur, une « aire logistique » prend place. Cent mètres avant, un « point logistique » est installé dans un préfabriqué, à côté d'un vaste terrain servant d'« aire d'attente de livraison ».
Toutes ces installations sont surveillées vingt-quatre heures sur vingt-quatre par une société de gardiennage, payée par l'UEFA. Les seules installations financées par Saint-Étienne Métropole sont celles derrière les préfabriqués où des plaques en acier sont posées sur la pelouse pour que les camions de télévisions puissent stationner, sans endommager la pelouse.


Centre pour les médias

Câbles reliant la tribune de presse aux régies

Terrasse des régisseurs

15 mai 2016-fin de l'Euro

Geoffroy-Guichard et les cinquante mètres autour du stade (« périmètre de sécurité ») sont sous le contrôle totale de l'UEFA. L'instance footballistique européenne y impose des règles :
  • Le démontage le temps de l'Euro des barrières séparant le virage visiteur de la tribune Henri Point ;
  • L'interdiction de vendre des Orangina ou Ice Tea aux abords du stade les jours de matchs, Coca Cola étant le partenaire de l'Euro ;
  • La fermeture du Musée des Verts les jours de matchs, décision qui a fait grincer des dents. Dans un premier temps, l'UEFA a mis en avant une question de sécurité, avant de proposer que le musée accueille les spectateurs gratuitement. Inconcevable pour Philippe Lyonnet, directeur de la communication du club : « L'équilibre économique d'un musée est fragile. C'est aussi pour des raisons de sécurité. Imaginez 40 000 visiteurs se pressant le même jour au musée. Ce serait ingérable. C'est dommage parce que ce musée raconte plus qu'un club. Il raconte la vie d'un territoire. C'est un outil d'attractivité. Il faut savoir que le Musée des Verts est le seul musée d'un club de football en France. C'est ce qui permet finalement de distinguer Saint-Étienne des autres villes hôtes de l'Euro » ;
  • L'accès au restaurant « A la Bonne Heure » n'est possible les jours de matchs qu'aux 10 145 détenteurs d'un billet pour la tribune Jean Snella sur les 41 677 spectateurs. Non partenaire de l'Euro mais situé en dehors du périmètre (juste à l'entrée), le restaurant ne voit donc pas sa façade cachée durant la compétition et peut vendre des produits qui ne sont pas des sponsors de l'UEFA ;
  • La réquisition de quatre des huit terrains intérieurs d'Urban Soccer le temps de la compétition. Le complexe situé derrière la tribune Henri Point doit s'y conformer, étant en plein périmètre de sécurité, ou c'est la fermeture complète de l'établissement pendant l'Euro. Les quatre terrains sont complètement démontés pour y installer un camp de base pour bénévoles.
Même si aucune contrainte n'est imposée aux concessions automobiles situées à moins de cent mètres du stade, les clients doivent faire avec les routes barrées et les parkings pleins les jours de matchs et se frayer un chemin entre les supporters pour arriver dans ces enseignes.


Le stade Geoffroy-Guichard accueille quatre rencontres :

14 juin 2016 - Premier tour (groupe F)
Portugal1 - 1
38 742 spectateurs
Islande


17 juin 2016 - Premier tour (groupe D)
République Tchèque2 - 2
38 376 spectateurs
Croatie


20 juin 2016 - Premier tour (groupe B)
Slovaquie0 - 0
39 051 spectateurs
Angleterre


25 juin 2016 - Huitième de finale
Suisse1 - 1
(4-5 tab)
38 842 spectateurs
Pologne


Les autres manifestations

25 juin 1985

Concert de Bruce Springsteen durant le « Born in the USA Tour ».
Il offre un chèque de 10 000 dollars aux chômeurs de la ville.

1990

Championnats du Monde Handisport multisports (trente-cinq pays) à Saint-Étienne.

22 juillet 2003

Concert de Johnny Hallyday, lors de sa tournée des stades (Tour 2003).

10 juin 2008

Concert de The Police, avec le groupe The Charlatans en première partie.



Concert de Bruce Springsteen

Concert de Johnny Hallyday

Concert de The Police


L'environnement

Le stade Geoffroy-Guichard est situé au nord de la ville, dans le quartier du Marais. A partir de 1990, une technopole est installée dans le quartier, ce qui permet de le dynamiser.
Les usines qui auparavant jouxtaient le stade, laissent place à des grands espaces. L'acquisition des terrains permet de construire 9 000 m² de parking qui sont créés sur des petites terrasses, le terrain étant en pente douce. Afin de renforcer le caractère sportif du quartier, l'une des rues d'accès au stade est baptisée Jean Snella, ancien entraîneur du club, et débouche sur la rue Paul et Pierre Guichard, adresse du stade.

La tribune Pierre Faurand s'ouvre sur les 9 000 m² de parkings, la tribune Henri Point s'ouvre sur la technopole, la tribune Jean Snella s'ouvre sur la Boutique des Verts et la tribune Charles Paret s'ouvre sur le parking visiteur.



Carte avec le stade et ses environs


La Boutique des Verts

A ces débuts, c'était un petit local à l'entrée du stade Geoffroy-Guichard. Aujourd'hui, la Boutique des Verts est un magasin de plus de 800 m² de surface de vente, situé à moins de cent mètre du stade.
Elle est entièrement rénovée en juillet 2010, impliquant de nouvelles enseignes rétro-éclairées, de nouvelles vitrines, une nouvelle allée centrale avec podium, un nouveau mobilier et une zone de caisses plus fluide.
Plus de 300 produits aux couleurs des Verts sont disponibles : maillots, chaussures, tenues d'entraînements, accessoires pour supporters, mode et sportswear, maison et déco, hi-tech, bébés et juniors... Les supporters peuvent également acheter leurs places de matchs de l'ASSE à domicile, avec les mêmes possibilités de choix et les mêmes tarifs qu'à la billetterie.

Un restaurant, « A la Bonne Heure », est accolé à la Boutique des Verts. Les deux bâtiments étant liées par un passage, les clients peuvent faire des aller-venues, incités par l'octroi d'une réduction au client d'une des deux enseignes s'il dépense le même jour à l'enseigne voisine.



Boutique des Verts, avant

Boutique des Verts, aujourd'hui

Intérieur de la Boutique des Verts


Le Chaudron Vert

En juin 2014, l'ASSE rachète l'« Hôtel Nord - Bar Le Chaudron Vert » pour qu'il devienne « Le Chaudron Vert », le bar-restaurant-hôtel officiel de l'ASSE.
L'atmosphère est totalement dédiée à l'équipe de foot la plus populaire de France avec les mythiques poteaux carrés de 1976 et des produits dérivés du club. Situé à sept cents mètres du stade, le bar-restaurant-hôtel facilite sans aucun doute les supporters des Verts qui viennent de toute la France. Il paraît qu'il est possible d'y croiser des joueurs et les dirigeants de l'ASSE.

Le restaurant peut accueillir plus de 90 couverts à l'intérieur complété d'une bodega avec deux bars extérieurs.
L'hôtel compte dix-neuf chambres pour satisfaire les supporters voyageurs désireux de se reposer après un match des Verts à domicile, ou pour toute autre occasion.



Le Chaudron Vert

Intérieur du Chaudron Vert


Les infrastructures plus éloignées

Le Zénith

Depuis octobre 2008, le secteur est aussi dynamisé par l'ouverture du Zénith de Saint-Étienne, l'unique zénith de Rhône-Alpes. Le 21 mai 2009, il se voit décerné un prix d'architecture, le « Riba Award », par le Royal Institute of British Architects, dans la catégorie « édifice conçu par une agence britannique d'architecture et bâti dans l'Union Européenne ».
La montée en puissance des grandes productions et mises en scènes exceptionnelles impose des capacités d'accueil, tant pour les artistes que le public, dignes des manifestations proposées.

Le zénith offre une capacité de 5 400 places assises et de 7 200 places en assis/debout.
Il peut accueillir les plus grandes productions musicales françaises et internationales ainsi que des évènements sportifs (tennis, patinage, basket, catch, boxe…), des conventions professionnelles, des conférences, des congrès, des soirées privées…
La modularité du zénith permet un minimum de trente configurations différentes (à partir de 1 000 places).



Zénith

Intérieur du zénith


La Comédie

La Comédie de Saint-Étienne, centre dramatique national, est créée en 1947 par Jean Dasté qui œuvre pour en faire un lieu de création en province et de diffusion d'un théâtre de qualité pour tous.
Soixante-dix ans plus tard, en 2017, La Comédie et son École supérieure d'Art dramatique, une des douze écoles en France, quittent le quartier de Tarentaize pour s'installer en face du zénith dans les anciens locaux de la Société Stéphanoise de Construction Mécanique, une aciérie plus connus sous le nom de « La Stéphanoise ». La nouvelle Comédie, c'est un bâtiment du début du XXème siècle rénové entièrement et complété par une construction neuve, un chantier conséquent s'étalant de mars 2014 à janvier 2017. Les architectes prennent soin de respecter le bâtiment existant qui est le patrimoine industriel de la ville.

D'une surface totale de 8 000 m², la nouvelle Comédie est beaucoup plus grande que l'ancien site. Beaucoup plus pratique également, avec une plate-forme de livraison, une salle de 300 places et une autre de 700 places avec une hauteur de plafond de vingt-cinq mètres, ce qui permet d'accueillir des décors et des spectacles qui n'étaient pas envisageables à Tarentaize. Il y a également des salles de cours pour l'École supérieure d'Art dramatique, une salle de répétition pour les élèves (qu'ils n'avaient pas avant), un restaurant et un jardin intérieur.
Ce projet représente un coût de 29,5 millions d'euros dont 8,3 millions pour la ville de Saint-Étienne.



Vue aérienne de la nouvelle Comédie

La nouvelle Comédie


Le Fil

L'association LIMACE (LIgérienne de Musiques ACtuElles) gère Le Fil, depuis son ouverture le 31 janvier 2008. L'association est fondée en mai 2006, en vue de candidater à l'appel d’offres lancé par la ville de Saint-Étienne pour l'exploitation du Fil, dans le cadre d'une délégation de service public.
Le premier contrat de délégation, d'une durée de cinq ans, est renouvelé début 2013, pour une durée de six ans cette fois, soit jusque fin 2018.

La LIMACE se caractérise par sa structuration autour de salariés permanents et intermittents.
L'équipe salariée est composé de quinze salariés permanents qui œuvrent au quotidien au bon fonctionnement du Fil. L'équipe permanente est renforcée par une équipe de salariés intermittents du spectacle (techniciens et artistes) qui interviennent pour l'essentiel sur l'activité de diffusion de spectacles, de résidences scéniques et sur des projets spécifiques (actions culturelles en milieu scolaire, carcéral, formations artistiques et techniques...).



Côté du Fil

Façade du Fil


Le Parc Expo

Les espaces modulables du Parc des Expositions de Saint-Étienne permettent de répondre aux demandes les plus diverses et d'accueillir tout type de manifestations : des salons grand public et des salons professionnels, des expositions, des congrès-expos, des concours, des événements d'entreprises, des manifestations sportives, jusqu'à la Foire internationale de Saint-Étienne avec 450 exposants et 118 000 visiteurs.

Situé au cœur d'un grand parc urbain, le Parc des Expositions est un complexe important et fonctionnel composé de trois bâtiments (le Hall A de 10 900 m², le Hall B de 7 910 m², le Hall C de 540 m²) auxquels s'ajoute une vaste surface extérieure de 18 000 m². Pour les visiteurs, il y a sept parkings en périphérie offrant 1 800 places de stationnement.
Chaque année, le Parc des Expositions reçoit en moyenne cinquante manifestations et 450 000 visiteurs.



Hall A du parc des expositions

Plan du parc des expositions
supporter-asseMembre Premium
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Jeu 27 Sep 2012 - 14:17
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2922
Récompenses :
Membre Premium
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Les Lyonnais ont de fortes malchances (chances pour nous) de pas avoir leur stade pour l'Euro 2016, du fait de l'opposition à sa construction.
Geoffroy-Guichard va remplacer Lyon à l'Euro 2016, j'en suis presque sûr.
Les Verts vont redevenir le seul et grand club de la région !
supporter-asseMembre Premium
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Jeu 27 Sep 2012 - 17:06
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2922
Récompenses :
Membre Premium
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Je pense que la boutique ne connais pas la crise car la passion verte n'a pas de prix!
numéro10Modérateur (1000)
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Jeu 4 Oct 2012 - 11:41
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2660
Récompenses :
Modérateur (1000)
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Au début, quand j'ai vu les projets proposés, je préférais nettement plus celui-là :


Mais finalement j'ai changer d'avis, et j'adore encore plus le projet qui a été retenu. Le projet qui me plaisais plus avant, je trouve qu'il est trop simple. Au moins, le stade qu'on va avoir est plus moderne et plus magnifique !
J'adore ce stade ! Je t'aime
numéro10Modérateur (1000)
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Jeu 4 Oct 2012 - 11:47
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2660
Récompenses :
Modérateur (1000)
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Lors de la rénovation de 98, les bureaux vitrés qu'on peut voir devant la tribune Faurand ont aussi été construit.
numéro10Modérateur (1000)
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Jeu 4 Oct 2012 - 11:50
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2660
Récompenses :
Modérateur (1000)
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Rugby à XV ? Choqué(e)
Mais ils ont du massacrer notre magnifique pelouse ?! Choqué(e)
Très triste Pauvre pelouse
supporter-asseMembre Premium
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 17 Oct 2012 - 11:06
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2922
Récompenses :
Membre Premium
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Chaudron a écrit:
A ces débuts, c'était un petit local à l'entrée du stade Geoffroy-Guichard. Aujourd'hui, la Boutique des Verts est un magasin de plus de 800 m² de surface de vente, situé à moins de cent mètre du stade.
Je ne savais pas que c'est depuis peu qu'on dispose d'un vrai espace de vente dédié aux supporters.
supporter-asseMembre Premium
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 17 Oct 2012 - 11:13
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2922
Récompenses :
Membre Premium
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Chaudron a écrit:
  • Des matchs de clubs de football (en plus de l'ASSE) :
    • Le Côte-Chaude Sportif (DHR) en 1994 ;
    • L'ASSE B (CFA) en 2005 et 2007 ;
    • Le FC St-Joseph (Ligue Auvergne-Rhône-Alpes, District de la Loire) en 2005.
Côte-Chaude est un quartier de Sainté Gentiment moqueur(se Bon le score, je fais comme si je ne l'avais pas vu. Par contre, j'ai très bien vu l'affluence: 32000 personnes Question  Exclamation
supporter-asseMembre Premium
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 17 Oct 2012 - 11:17
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2922
Récompenses :
Membre Premium
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
C'est que ce projet non retenue est pas mal, mais le projet retenue est encore mieux Gentiment moqueur(se
supporter-asseMembre Premium
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 17 Oct 2012 - 11:24
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2922
Récompenses :
Membre Premium
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Chaudron a écrit:
Le stade est retenu pour accueillir des rencontres de la Coupe du monde de rugby 2007. De nouveaux travaux ont lieu : deux écrans géants sont installés dans deux des angles ouverts du stade.
Depuis l'été 2007, la toiture de la tribune Pierre Faurand est louée pour vingt ans à une société qui y installe 2 600 m² de panneaux solaires. C'est l'une des surfaces de capteurs photovoltaïques les plus importantes en France. Ces panneaux permettent une production annuelle de 206 000 kWh.
... et on en est fier Gentiment moqueur(se Heureux(se)
supporter-asseMembre Premium
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 17 Oct 2012 - 11:29
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2922
Récompenses :
Membre Premium
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Chaudron a écrit:
Le terrain de jeu du stade Geoffroy Guichard est en gazon naturel et mesure 105 mètres sur 68. La pelouse est composée d'un mélange de ray-grass (80 %) et de Fétuque rouge (20 %).
Bien sûr je le savais Complicité
supporter-asseMembre Premium
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 17 Oct 2012 - 11:37
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2922
Récompenses :
Membre Premium
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Chaudron a écrit:
AffluencesDatesMatchs
147 74711 mai 1985Quart Coupe de France : Saint-Étienne - Lille
247 58919 juin 1984Euro 1984 : France - Yougoslavie
346 35216 avril 19858ème Coupe de France : Saint-Étienne - Lens
445 00019 mai 1984Finale barrage D1/D2 : Saint-Étienne - RC Paris
544 82028 mars 1987Division 1 : Saint-Étienne - Marseille
644 63325 avril 1990Division 1 : Saint-Étienne - Marseille
744 47427 février 1988Division 1 : Saint-Étienne - Marseille
842 58424 août 1985Division 2 : Saint-Étienne - USF Le Puy
941 48503 octobre 1992Division 1 : Saint-Étienne - Lyon
1041 17609 août 1977Division 1 : Saint-Étienne - Marseille
Ces records sont trop vieux. Avec la rénovation du stade, peut-être qu'on fera un nouveau record Exclamation
numéro10Modérateur (1000)
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Jeu 18 Oct 2012 - 11:24
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 2660
Récompenses :
Modérateur (1000)
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Le bureau de Saint-Étienne Métropole a accepté ce jeudi la construction de l'angle Henri-Point/Jean-Snella. Dans l'optique de la rénovation et de l'amélioration du stade stéphanois, Roland Romeyer est ravi de cette nouvelle.

"Comme tous les supporters, j’attendais cette décision avec impatience. Je suis ravi de constater que l’aménagement du quatrième angle ait fait l’objet d’un consensus parmi les maires de l’agglomération. Nous aurons ainsi un stade plus harmonieux dans la continuité de la rénovation de la tribune Charles-Paret, laquelle est une réussite. Sans perdre son âme, le stade Geoffroy-Guichard sera plus moderne, répondra aux attentes d’un club de très haut niveau et nous aidera à franchir un nouveau palier une fois que les travaux seront terminés, en 2014".
ChaudronAdministrateur
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 24 Oct 2012 - 8:56
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 5093
Récompenses :
Administrateur
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Au départ, l'angle ne pouvait être construit car le sol était je crois trop fragile, mais maintenant c'est bon ?!
C'est une très bonne nouvelle, comme ça le stade donnera vraiment l'impression d'être fini. Maintenant, des problèmes se posent :
- il faut que le cabinet d'architecture qui est en charge du projet prévoie la construction de cet angle.
- comment cet angle va-t-il être construit ? Car il ne sera pas fait en même temps que la rénovation de la tribune Snella et donc l'angle ne sera pas "attaché" au tribune Snella et Point.
- quand va-t-il être construit ?
ChaudronAdministrateur
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 24 Oct 2012 - 9:16
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 5093
Récompenses :
Administrateur
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Que le stade soit retenu pour participer à des évènements sportifs international et toujours l'occasion de faire des travaux. Pour l'euro 2016, le prix de la rénovation n'est le plus cher de l'histoire du stade, car pour la Coupe du Monde le prix était de 100 millions d'euros, mais ça reste les travaux les plus importants.
ChaudronAdministrateur
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 24 Oct 2012 - 9:42
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 5093
Récompenses :
Administrateur
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Pour remonter dans le temps sur l'histoire de la boutique, depuis 1974, les Associés supporters ont pris l'initiative de la vente de "produits dérivés" tels les écharpes, bonnets, fanions. En 1977, ASSE Promotion reprend ce commerce devenu florissant et le développe en construisant une boutique à l’entrée du stade. Le "merchandising" (maillots, livres, gadgets, écharpes...) déferle dans les foyers et les voitures françaises. La Boutique des Verts est inaugurée le 14 septembre 1977.
Et c'est depuis 2000 que l'ASSE possède un méga-store de plus de 800 m².
ChaudronAdministrateur
Facebook
Partager ce message sur Facebook
(#ForumPeupleVert)
Twitter
Partager ce message sur Twitter
(#ForumPeupleVert)
Google+
Partager ce message sur Google+
(#ForumPeupleVert)
Mail
Partager ce message par mail
Partager
Partager ce message
Mer 24 Oct 2012 - 10:01
Descendre sur ce message
avatar

Messages postés : 5093
Récompenses :
Administrateur
Coupe de la Ligue : à son 50ème message
Coupe de France : à son 300ème message
Championnat de Ligue 1 : à son 600ème message
Trophée des Champions : à son 1000ème message
Distinction spéciale : étoile ASSE
décernée par les administrateurs
Même si le CASE Loire Sud Rugby monte en puissance, chacun de leurs matchs à Geoffroy Guichard se sont soldés par une défaite.
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Pour répondre aux sujets, vous devez vous inscrire
Répondre au sujet
Pour répondre aux sujets, vous devez vous inscrire

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum



Staff
Félin
Administrateur
Chaudron
Administrateur
numéro10
Modérateur
bébèche
Modérateur
BéBé ASSE
Modérateur
gaulois
Modérateur
romain38
Community
manager
Développe la communauté et la présence du forum sur internet
élèmesse
Community
manager
Développe la communauté et la présence du forum sur internet
vich-sk
Community
manager
Développe la communauté et la présence du forum sur internet
PartenairesServActif
Visiter ServActif, partenaire Or
Le Talk Show Stéphanois
Visiter Le Talk Show Stéphanois, partenaire Or
Foot ASSEMade in Saint-ÉtienneSofaScoreAnnuaire des ForumsMélodie PubRoyale Pub
Liens
Forum optimisé pour Mozilla Firefox. Télécharger ce navigateur
S'inscrireConnexionSupprimer les cookiesCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Evaluations du
forum
4.95 /5
Note attribuée par la communauté

4 étoiles4 étoiles / 4 et une note de 38.5 / 43 délivrées par un expert